Remax retire une vidéo controversée en moins de 24 heures

Dany
Dany Jacques
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Remax Québec a retiré une vidéo controversée réalisée par un de ses courtiers immobiliers de Magog, moins de 24 heures après sa diffusion sur You Tube.

Cette affiche accompagnait la vidéo controversée avant son retrait.

Cette entreprise a pris cette décision, car elle n'approuve pas cette initiative de David Bourgon, qui met en évidence plusieurs filles sexy légèrement vêtues dans une vidéo à saveur coquine. «Le contenu véhiculé va à l'encontre des valeurs de la bannière», lit-on sur un communiqué de presse.

Le vice-président communications et technologies de Remax Québec, Marc Lacasse, ajoute qu'il s'agit d'une regrettable erreur de parcours pour les instigateurs de cette vidéo affiliés à la compagnie depuis 22 ans.

David Bourgon croyait créer une légère onde de choc, mais pas à ce point. Le Journal de Montréal a notamment parlé de cette affaire dans son édition du 28 juin à la page 4. D'autres médias ont également couvert ce sujet.

«Je suis déçu de la tournure des événements, mais je comprends les consignes de la compagnie qui souhaite protéger son image de marque. Pour ma part, il n'y avait aucune mauvaise intention, car on voulait seulement trouver un moyen original pour promouvoir la vente d'une propriété», explique-t-il.

M. Bourgon croyait avoir trouvé un bon filon sur les médias sociaux pour promouvoir la vente d'une luxueuse propriété de 1,75 million de dollars, située sur les rives du lac Long, à Bolton-Est.

Le scénario implique une dame qui se demande pourquoi son conjoint revient toujours épuisé de son camp de chasse. Une visite du courtier immobilier permet de découvrir que la fatigue de cet homme n'est pas causée par la construction de caches et l'abattage d'arbres. Le prétendu camp de chasse s'avère plutôt un véritable domaine comprenant court de tennis, champ de pratique de golf, île privée, maison d'ami, une vaste résidence ainsi que des invitées et du personnel plutôt attirants…

La vidéo a été retirée et remplacée par une version plus sobre. Les images controversées avaient néanmoins été visionnées 15 000 fois avant leur retrait. Le travail de deux semaines n'est cependant pas perdu, car la vidéo sera retravaillée de concert avec la direction de REMAX.

 

Organisations: Journal de Montréal

Lieux géographiques: Bolton-Est

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires