Porsche 911 Carrera s 2013

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Indémodable

C’est en branchant mon iPhone dans la nouvelle Porsche 911 que j’ai réalisé qu’Apple et Porsche ont un point en commun. Dans les deux cas, les compagnies sont passées maîtres dans l’art de multiplier les nouveautés au compte-gouttes. Ainsi, pour chaque nouvelle édition du iPhone ou du iPad, il n’y a pas une kyrielle de nouveautés, mais quelques innovations, juste assez, pour que les amateurs aient envie de changer l’ancien modèle pour le nouveau. C’est un peu la même chose chez Porsche qui pond un modèle quasi parfait et multiplie le nombre de versions en jouant un peu sur l’esthétique et la puissance motrice. Une fois que le citron a été suffisamment pressé, on présente une nouvelle génération.  Nous voici donc pour 2013, au volant de la nouvelle génération de Porsche 911, une version S plus précisément.

La différence est dans les détails

Porsche est le maître dans l’art de la continuité automobile. Même si les versions modernes de la 911 sont beaucoup plus grandes que les premières générations, on reconnaît immédiatement l’allure générale qui n’a pas véritablement changé. Il faut toujours prendre le temps d’observer. Dans le cas de la nouvelle 911, la plus grande différence se situe derrière la lunette arrière, plus arrondie et plus grande qui fait un clin d’œil à la première génération. L’empattement gagne aussi 100 mm et les voies sont élargies de 52 mm permettant un tant soit peu plus d’espace à l’arrière. C’est encore trop peu pour loger ne serait-ce qu’un enfant de huit ans, mais les 5 ans et moins seront à demi confortable. On note aussi un capot plus large et un regard général un peu plus aiguisé. Et malgré ce gain en taille, Porsche a été capable de réduire de 40 kilos le poids de la voiture.

Un intérieur à la Panamera

C’est dans l’habitacle que la 911 a connu la plus spectaculaire évolution. D’utilitaire et générique dans les années 90, la 911 moderne est maintenant digne des meilleures voitures de luxe. La cuvée 2013 s’inspire de la Panamera avec sa planche de bord futuriste et toutes les commandes dans la console centrale. Il n’y a pas autant de boutons (Dieu merci) que la Panamera, mais l’idée générale est la même.  La clé de contact est toujours à gauche et le compte-tours se trouve directement devant les yeux du conducteur.  Il y a un nouvel écran numérique multifonction sur la droite qui peut afficher plusieurs types d’informations, du GPS à la consommation en passant par les forces G.  Vous avez également un peu plus d’espace pour vos sacs d’épicerie à l’arrière

Plus de chevaux et moins de carburant

Porsche a toujours utilisé la technologie à son avantage.  C’est toujours grâce à un moteur en H que la 911 se déplace. Celui de la version S fait 3,8 litres et produit pour 2013 400 chevaux (20 de plus que l’an dernier) avec en bout de piste une meilleure consommation et des performances accrues. Notre modèle d’essai avec la boîte PDK à sept rapports abat le 0-100 km/h en 4,1 secondes et sur notre essai d’une semaine qui a couvert plus de 800 km avec 80 d’autoroute, la consommation n’a été que de 8,3 litres aux 100 km, c’est proprement spectaculaire. Le poids réduit, une servo-direction à assistance électrique et une perte de poids ont aidé à diminuer la consommation. Mais c’est majoritairement la saine gestion de la boîte PDK qui est responsable de ses chiffres. Cette boîte PDK impressionne encore par sa rapidité. Lors d’un freinage massif, elle rétrograde de plusieurs rapports toute seule, sans action du conducteur, avec un petit coup d’accélérateur à chaque fois. Très réactive, elle trouve toujours le bon régime et l’utilisation en mode manuelle frôle la perfection. Si le moteur prend réellement vie à 4 000 tr/min, il devient envoûtant à 5 500 tours et pousse très fort jusqu’à 7 400. Outre la suspension pilotée et réglable en mode normal et sport, la Carrera S profite du système PTV, qui répartit un peu plus de couple sur la roue extérieure et aide la voiture à tourner. Un système assez sensible qui rend encore plus agréable la conduite sportive.

Conclusion

Plus que jamais la 911 est la voiture exotique de tous les jours. Facile à conduire, confortable, docile lorsqu’on le désire et diabolique si vous allez puiser dans ses ressources, elle demeure un chef-d’œuvre inachevé que Porsche raffine avec chaque génération. Jamais sans doute une nouvelle 911 ne s'est montrée si différente de celle qu'elle remplace tout en conservant les acquis du modèle.

Forces

Châssis extraordinaire

Confort de marche au quotidien

Habitabilité en hausse
Moteur+boîte PDKexcellent

Consommation exceptionnelle

Faiblesses

Liste d’équipement optionnel interminable

Prix de certaines options

Boîte PDK dispendieuse

Réservoir de 64 l seulement

Places arrière encore très peu utilisables

Fiche Technique

H6 3,8 L DACT

PUISSANCE 400 ch à 7400 tr/min
COUPLE 325 lb-pi à 5600 tr/min

BOÎTE(S) DE VITESSES manuelle à 7 rapports, PDK à 7 rapports 
(en option)

PERFORMANCES 0-100 km/h 4,3 s (man) 4,1 (PDK)

Vitesse maximale Carrera 302 km/h

CONSOMMATION (100 km) Carrera S 8,3 litres (boîte PDK)

Autres composants

SÉCURITÉ ACTIVE  freins ABS, assistance au freinage, répartition électronique de la force de freinage, contrôle électronique de la stabilité, antipatinage

SUSPENSION avant/arrière indépendante

FREINS avant/arrière disques

DIRECTION à crémaillère, assistée

PNEUS P245/35ZR20  (av.) P295/30ZR20 (arr.) 

Dimensions

EMPATTEMENT 2450 mm

LONGUEUR  4491 mm

LARGEUR 1808 mm

HAUTEUR 1295 mm

POIDS 1395 kg

DIAMÈTRE DE BRAQUAGE 10,6 m 

COFFRE 135 L

RÉSERVOIR DE CARBURANT 64 L

Prix : de base 110 000$

Tel qu’essayé : 148 000$

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires