Vivre les jours trop chauds en santé

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Chaud devant! L'été arrive, amenant avec lui les beaux jours, mais aussi son lot de jours trop chauds. Quand la chaleur frappe, comment se rafraîchir et se protéger? Quels sont les moments les plus dangereux de l'été? Y aura-t-il plus de vagues de chaleur dans le futur? Voici quelques informations et conseils qui vous permettront de passer un bel été, rafraîchissant!

Tout d'abord, les scientifiques prévoient plus de vagues de chaleur au Canada en raison du réchauffement induit par les changements climatiques. Le nombre de décès liés à la chaleur sera en augmentation : certaines estimations prévoient une hausse de 3,5 % des décès au Québec d'ici 2080, soit quelque 2000 décès supplémentaires par année. Les problèmes liés à la chaleur ne sont donc pas à prendre à la légère! Cependant, le fait qu'il fasse plus chaud n'a pas que des effets négatifs et heureusement! On prévoit, en effet, une diminution des décès causés par le froid en hiver.

Pour faire face à la chaleur, des mécanismes d'alerte sont déjà mis en place. À la météo, on vous parle souvent de « chaleur accablante ». La température atteint alors ou dépasse 30 °C et l'indice humidex atteint ou dépasse 40. La température devient plus difficile à supporter, donc il faut être plus vigilant! En santé publique, on parle aussi de « chaleur extrême ». Ce type de chaleur est susceptible d'avoir des impacts importants sur la santé, notamment sur celle des personnes vulnérables. Les critères sont différents selon les endroits. Dans le sud du Québec, les gens sont plus habitués à des températures douces. Le seuil de « chaleur extrême » est atteint à Montréal si la température la plus chaude est d'au moins 33 °C et la température la plus basse est d'au moins 20 °C durant trois jours consécutifs ou si la température la plus basse est d'au moins 25 °C durant deux nuits de suite. Par ailleurs, lors des premières chaleurs de l'été, le corps n'est pas encore habitué et est ainsi plus fragile.

Crampes, déshydratation, hyperthermie, épuisement par la chaleur ou coup de chaleur, les troubles que peut engendrer la chaleur sont nombreux. Elle peut aussi aggraver l'état des personnes qui souffrent déjà de problèmes de santé. En cas de crampes ou d'épuisement dû à la chaleur, il faut s'installer dans un endroit frais, se reposer et boire de l'eau. Si la situation ne s'arrange pas rapidement, une consultation médicale s'impose. Les coups de chaleur peuvent entraîner de la fièvre, de la confusion et des pertes de conscience brutales. Dans ces cas, une consultation médicale d'urgence est nécessaire. Connaître les signes indicateurs des troubles liés à la chaleur est une bonne manière de se protéger. Surveillez-les chez vous et chez les autres! Il faut porter davantage attention aux jeunes enfants, aux gens âgés et aux personnes souffrant de maladies chroniques, de problèmes de santé mentale ou prenant des médicaments. Selon votre type de travail, vos loisirs, votre milieu de vie et vos habitudes de vie, vous pouvez être plus exposés. Le fait d'habiter au centre-ville accentue aussi les phénomènes de chaleur.

Il existe de nombreuses manières de s'adapter. À l'échelle de la population, on peut lutter contre les îlots de chaleur dans les villes, notamment par le verdissement. Pour les familles, tirer les rideaux le jour, aérer la nuit, ne pas trop utiliser la cuisinière, la télé ou l'ordinateur, car ceux-ci réchauffent l'intérieur, constituent de bonnes mesures pour rafraîchir le logement. Tout climatiser n'est pas la solution, étant donné que cela pollue beaucoup à l'échelle de la planète et accentue l'effet de serre qui est justement responsable de l'augmentation de ces vagues de chaleur. Cependant, climatiser les lieux de vie des personnes âgées ou des personnes ayant des problèmes de santé reste souhaitable.

Il est recommandé pour se rafraîchir ou se protéger contre la chaleur, d'utiliser un ventilateur électrique dirigé sur soi, de s'hydrater même si vous n'avez pas soif, de manger des aliments gorgés d'eau... La tenue vestimentaire à adapter serait préférablement : vêtements amples, légers et de couleur pâle, chapeau, lunettes de soleil...Un style sans faille pour l'été qui, accompagné de crème solaire, vous protégera aussi des brûlures causées par les rayons du soleil! Prendre souvent des douches ou des bains, s'éponger à l'eau froide, se servir d'un brumisateur, aller se baigner et rechercher des endroits frais sont également de bons moyens de se rafraîchir. Aussi, les parcs et jardins publics ombragés sont des endroits frais et agréables à fréquenter l'été. Les centres commerciaux et les salles de cinéma, par exemple, offrent souvent la climatisation. Une bonne occasion de prendre une bonne bouffée d'air frais! En cas de grande chaleur, évitez de sortir pendant la période la plus chaude de la journée (de 11 h à 16 h) et esquivez les activités trop exigeantes. N'oubliez pas de rendre visite aux personnes les plus à risque, notamment les personnes âgées. Prenez régulièrement de leurs nouvelles! En restant vigilant et en appliquant ces conseils, vous passerez un été agréable en ne profitant que des bons côtés de la chaleur estivale! La semaine prochaine, vous découvrirez ce que sont les îlots de chaleur et quelles sont les méthodes pour rafraîchir l'habitat de façon durable.

Une chronique Mon climat ma santé.

Source : Ministère de la Santé et des Services sociaux et Mon climat ma santé

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires