La Ressource Familles Cowansville et Région à l’étroit

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Ressource Familles Cowansville et Région (ReFaC) se sent à l’étroit dans ses locaux actuels, situés sur le boulevard de Dieppe. Afin de dispenser plus efficacement ses services et répondre aux demandes de la communauté, l’organisme souhaite dès que possible aménager dans de nouveaux locaux.

La ReFac souhaite déménager ses pénates dans un local qui abriterait la nouvelle Maison de la Famille de Cowansville. On voit ici, en compagnie d’une mère de famille (Première à gauche) et d’enfants qui bénéficient de l’organisme, Jessica Hoekstra, aide-éducatrice en halte-garderie, Josiane Whittom, coordonnatrice ainsi que les éducatrices Julie Charest et Sylvie Cloutier.

Actuellement, la ReFac partage l’édifice qui abrite également le Centre Femmes des Cantons. Elle dessert principalement les municipalités de Cowansville, Dunham,  East Farnham, Brigham et Adamsville.

«Même si les deux organismes s’entraident beaucoup et se voisinent très bien, il manque vraiment de place. Nous désirons déménager dans un local plus accessible, idéalement au centre-ville», atteste la coordonnatrice Josiane Whittom.

Cette dernière fait valoir qu’un lieu physique faisant office de Maison de la Famille permettrait à la ReFac d’étendre sa mission.

«En plus de valoriser et soutenir les familles formées d’enfants de 0 à 12 ans, nous avons comme but de favoriser les échanges intergénérationnels. Une Maison de la Famille contribuerait à augmenter l’entraide et à accueillir encore mieux la population», dit-elle.

La ReFac se montre encouragée par la récente visite de la ministre de la Famille, Yolande James, qui a confirmé une aide financière de 114 525$ versée sur trois ans.

«On a profité de la visite de la ministre pour lui mentionner nos nouveaux besoins. Et je l’ai senti à l’écoute. Avec en plus une aide éventuelle de la Ville et de la communauté en général, je suis convaincue que notre projet pourra se concrétiser bientôt. Nous en avons fait une priorité», établit Mme Whittom.

Julie Charest, éducatrice spécialisée et formatrice-intervenante à la famille, corrobore les propos de la coordonnatrice de la ReFac.

«Des municipalités plus petites que la nôtre, dont Bedford, Sutton et Farnham, ont leur Maison de la Famille. On a besoin d’un tel lieu de rassemblement, un milieu de vie inspirant pour aider nos familles vulnérables, accueillir les nouveaux arrivants, faire de l’éducation populaire et offrir des ateliers stimulants et intéressants», clame-t-elle.

Le maire de Cowansville, Arthur Fauteux, se montre réceptif face au projet. La Ville travaille d’ailleurs sur la mise à jour de sa politique familiale.

«Des discussions sont en cours. Il faut trouver bien sûr l’argent nécessaire, mais on comprend fort bien les besoins de la ReFaC», confirme-t-il.

La ReFac invite la population à son assemblée générale annuelle de ce soir (21 juin), à 18h, à l’école Curé-A.-Petit. Le projet de Maison de la Famille sera à l’ordre du jour. Information : 450 263-1028.

Organisations: ReFac, Maison de la Famille, Centre Femmes des Cantons école Curé-A.-Petit

Lieux géographiques: Cowansville, Adamsville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires