La fièvre de l'enflure verbale

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Bonjour M. Bérubé,
Dans votre article paru dans le Guide du mercredi 30 mai intitulé "La fièvre des casseroles s'étend à Cowansville et Sutton" l'organisatrice de "Sutton en casseroles" Marie-Ève Pharand cite:

"C'est un très beau mouvement de masse, qui symbolise la solidarité et la

volonté du peuple de changer les choses...."

J'aimerai rappeler respectueusement à Mme Pharand que 70 personnes représentent 0.017% de la population de Sutton (population 4032 personnes) et que 53 personnes représentent 0.004% de la population de Cowansville (population 12,446 personnes), selon les dernières données disponibles sur le site du Gouvernement du Québec.

Avant de parler de "fièvre" de "mouvement de masse" et de "volonté du peuple de changer les choses", un peu de rigueur s.v.p!

Certaines notions élémentaires de géographie et de démographie s’imposent.

Le mouvement de masse et la volonté du peuple sʼ'expriment plutôt dans les 98.3% de la population (dans le cas de Sutton) et les 99.996% (dans le cas de Cowansville) qui se sont abstenus de participer à de pareils évènements.

Bien à vous,

Charles Barbeau

Frelighsburg

Organisations: Gouvernement du Québec.Avant

Lieux géographiques: Sutton, Cowansville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Hélène Hamel
    16 juin 2012 - 22:09

    Merci de vos propos M. Bourbeau. J'apprécie votre sens de la rigueur.

  • Hélène Hamel
    13 juin 2012 - 13:27

    Merci M. Barbeau de remettre les choses en perspective.