Le Granbyen Bérard s'incline en 3 sets

Stéphanie
Stéphanie Mac Farlane
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Malgré une bonne première manche, le Granbyen Jean-François Bérard s’est incliné contre le Canadien Isade Juneau en trois sets dans un match qui a duré plus de deux heures, samedi. Sous le soleil de plomb, Bérard a clairement manqué d’énergie.

«Je servais pour le set et le match au deuxième set. C’est vraiment l’énergie qui a manqué. Je suis vraiment surpris, je ne pensais vraiment pas tougher comme ça dans le troisième set. J’étais tellement épuisé, mais j’ai réussi à trouver des façons de faire des points. Si jamais il y avait eu un moment où Juneau n’aurait pas tougher, j’aurais pu partir avec, mais il a bien joué. Il a toughé jusqu’à la fin», dit Jean-François Bérard, visiblement épuisé, à peine quelques minutes après la fin de son match.

Après une première manche de 6-2, à la faveur de Bérard, le Granbyen et Isade Juneau ont chaudement disputé les deux autres sets qui se sont conclu en bris d’égalité 7-6(4) et 7-6(3) pour Juneau.

La chance n’a cependant pas été du côté de Jean-François Bérard qui a vu certaines balles se buter au filet. «Ça arrive. Je ne peux pas rien faire. Il y a eu quelques filets bien importants, mais ça n’a pas passé.»

Avec six aces réussis et quatre doubles fautes, le tennisman de 37 ans semblait tout de même satisfait de sa performance. «On ne peut pas être déçu quand on joue une game comme ça. C’est plate sur le coup, mais je vais m’en remettre», lance-t-il le sourire aux lèvres.

Il s’agissait du deuxième affrontement entre Juneau et Bérard. «L’an passé, il m’a battu comme ça à 7-6 dans le troisième set à une température comme celle-là. C’est un très bon joueur. Il a eu de très bonnes victoires.»

Verra-t-on de nouveau le Granbyen tenter sa chance au Challenger 2013? «Si je suis encore vivant! À 37 ans, on ne peut pas faire de miracle!»

Isade Juneau, 21 ans et classé 1522e raquette au monde, passe au troisième tour des qualifications du Challenger 2012. Dimanche avant-midi, il affrontera le Canadien Hugo Di Feo au troisième tour des qualifications. Un peu plus tôt samedi, Juneau a facilement battu son compatriote Félix Forand 6-0 et 6-1. Quant à Bérard, il avait un obtenu un laissez-passer pour le second tour.

Takao Suzuki

Le triple champion du Challenger, Takao Suzuki, est de retour cette année. À 35 ans, le Japonnais, classé au 626e rang mondial, a aisément vaincu le Canadien Andrew Beljaars 6-1 et 6-1 au deuxième tour des qualifications. À 10 heures, dimanche, les amateurs pourront voir évoluer Suzuki sur le court #4 où il affrontera un autre Japonnais, Yuichi Ito.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires