Sections

L’authenticité du miel d’été des Trois Acres plus remise en question

Le magazine Protégez-vous publie une mise au point


Publié le 12 octobre 2017

Les propriétaires de la miellerie Les Trois Acres, Liliane Morel et Stephen Crawford, ont pris soin de commander une contre-expertise afin de prouver leur bonne foi et d’éliminer tout doute dans l’esprit des consommateurs au sujet de l’authenticité de leur Miel d’été.

©Photo: TC Media – Claude Hébert

AGRICULTURE. Dans un communiqué émis sur son site web – et qui sera repris dans son édition de décembre prochain – le magazine Protégez-vous apporte une précision en lien avec le test de miel publié dans son édition de juin dernier.

Protégez-vous rapporte que les propriétaires de la miellerie Les Trois Acres, de Dunham, ont fait analyser leur Miel d’été par des experts d’un laboratoire indépendant, et ce, en réaction aux conclusions des experts du laboratoire retenu par le magazine pour l’analyse des miels québécois et d’ailleurs.

«Le rapport (du laboratoire indépendant), dont les avocats des Trois Acres ont fait parvenir une copie à Protégez-vous , relève des taux de saccharose (aussi appelé sucrose) comparables à celui obtenu lors de notre propre analyse», signale l’auteur du communiqué.

Le magazine ajoute que «le laboratoire choisi par Les Trois Acres souligne que la teneur en nectar de trèfle peut expliquer l’augmentation naturelle du taux de saccharose (…) alors que les experts retenus par Protégez-vous avaient fermement conclu à l’ajout d’un sucre étranger».

Le magazine a transmis à son laboratoire tous les renseignements reçus des avocats des Trois Acres.

«Après avoir pris connaissance des nouvelles données, notre laboratoire a révisé sa conclusion. Ses experts considèrent maintenant que l’authenticité de ce miel n’est plus remise en question», précise le communiqué.

Protégez-vous  dit regretter les désagréments que les conclusions de son article de juin dernier ont pu causer à la miellerie Les Trois Acres.

Les deux parties ont convenu de n’émettre aucun autre commentaire dans ce dossier.