Projet Le Renaissance: Cowansville donne le feu vert au changement de zonage

Du commercial au résidentiel


Publié le 7 mars 2017

Cowansville accepte de modifier le zonage dans le secteur situé à l'arrière du Super C, permettant au projet Le Renaissance de prendre forme.

©TC Media - Ghyslain Forcier

MUNICIPAL. Cowansville va de l'avant avec le changement de zonage qui permettra au complexe résidentiel Le Renaissance d'être bâti sur la rue Jean-Besré, à l'arrière de l'épicerie Super C.

La Ville base sa décision sur un sondage tenu sur le web et par téléphone par la firme Léger entre le 23 janvier et le 7 février. Le coup de sonde réalisé auprès d'un échantillon de 683 citoyens révèle qu'une majorité des personnes interrogées se montre favorable à la modification du zonage. La proportion des répondants se disant en faveur du changement atteint 74 %, tandis que 18 % se rangent dans le camp des opposants. Les autres (8 %) affirment pour leur part être incertains sur cette question.       

En séance du conseil mardi soir, l'adoption du projet de règlement ne s'est toutefois pas faite à l'unanimité, la conseillère Marie-France Beaudry y exprimant une vive opposition.  

Dans une courte lettre lue en marge de la tenue du vote, celle qui représente le quartier Vilas s'est dite déçue de voir le plan d'urbanisme être modifié de la sorte, ayant été adopté il y a une quinzaine de mois, en novembre 2015.    

«Je ne remets aucunement la qualité du projet, ni le professionnalisme et l'expérience des promoteurs. Ce projet répondra sans doute aux besoins ou aux goûts de plusieurs», a-t-elle tenu à rappeler d'entrée.

«Nos fonctionnaires ont investi temps et énergie, nous avons mobilisé citoyens, commerçants et professionnels lors de journées de réflexions et de consultations. Aurait-on fait toutes ces études, engagés tous ces experts pour rien?» s'est-elle interrogée.            

«J'aurais préféré un projet qui s'adapte au territoire, plutôt que d'adapter le territoire au projet. Je crains un impact négatif d'un tel changement sur la revitalisation de notre actuel centre-ville. Je comprends l'accueil positif que le projet a reçu, car c'est un beau projet, mais il ne cadre pas avec la planification que nous venons d'adopter», a-t-elle évoqué en substance.

Évalué à 25 M$, le complexe pour retraités de cinq étages doit comprendre entre 125 et 150 unités locatives variant de deux à cinq pièces.

On estime du côté des promoteurs que le chantier permettra de créer de 30 à 50 emplois.

Une assemblée publique de consultation, pendant laquelle se tiendra une présentation du Service de l'aménagement urbain et de l'environnement, est prévue pour le 27 mars à 19h, à l'hôtel de ville de Cowansville.  

Les deux règlements confirmant le changement de zonage seront adoptés lors de la séance du 4 avril.