Des autocollants pour signaler la présence d'animaux domestiques dans une résidence

En cas d'incendie


Publié le 8 mars 2017

Trois employés du service incendie de Lac-Brome, Steven Russell, pompier, Brigitte Caron, adjointe administrative et Nathalie Michaud, préventionniste, ont contribué à créer une série d'autocollants indiquant la présence d'animaux domestiques dans les foyers.

©TC Media - Ghyslain Forcier

SÉCURITÉ. Le service incendie de Lac-Brome et la SPA des Cantons ont travaillé de pair pour mettre sur pied une initiative insistant sur la sécurité des animaux de compagnie.

Le partenariat a mené à la création d'un autocollant qui, lorsqu'il est apposé sur une fenêtre ou la porte principale d'une résidence, indique qu'il y a présence d'un animal domestique à l'intérieur. En cas d'intervention, celui-ci permet d'être facilement repéré par les premiers répondants et les pompiers.   

Nathalie Michaud, préventionniste à Lac-Brome, est à l'origine de la réflexion sur la sécurité des animaux, et, surtout, du moyen à prendre pour en sauver le plus possible. «Étant moi-même pompier, je sais ce à quoi l'on doit faire face en arrivant sur les lieux d'un incendie, fait-elle remarquer. Toute vie vaut la peine de tout faire en notre possible pour la sauver. À l'interne, nous avons discuté de ce qu'on pourrait faire avec mes collègues Steven Russell et Brigitte Caron et notre directeur Pierre Laplante. Nous avons approché la SPA (des Cantons) et la réponse a été bonne.»    

500 autocollants ont jusqu'à maintenant été conçus. Avec la réponse obtenue, la production pourrait devoir reprendre sous peu. «La mesure a fait fureur, les citoyens ont apprécié ce geste. La population est vieillissante, il y a de plus en plus de gens qui vivent seuls, et dans beaucoup de cas, l'animal est la priorité», selon Mme Michaud, qui mentionne aussi que l'initiative a piqué la curiosité de certaines villes des environs.  

L'autocollant est statique, c'est donc dire qu'il peut être réutilisé. Des espaces sont prévus pour y inscrire le nombre d'animaux.

Puisqu'ils sont statiques, les autocollants peuvent être réutilisés à maintes reprises.

Des animaux de plus en plus présents

Aussitôt soumise, l'idée a plu au directeur de la SPA des Cantons Carl Girard. «Plus ça va, plus les animaux prennent de l'importance dans la vie des gens, il y a d'ailleurs beaucoup de changements en ce sens depuis les dix dernières années. Étant donné que l'attachement augmente sans cesse, ça peut devenir compliqué pour les pompiers sur les lieux d'un incendie. Ils ont déjà le stress de sauver des vies humaines. Avec cette initiative, on est capable de leur fournir plus rapidement cette information.»     

Depuis les cinq ans qu'il est en poste, Carl Girard estime qu'il est arrivé peu souvent qu'un animal de compagnie périsse dans un incendie. Aucune statistique n'est disponible à ce sujet. L'organisme se charge généralement de ramasser les carcasses. «Ce n'est pas arrivé souvent, selon ce que je vois sur le terrain. Les pompiers sont efficaces et les propriétaires s'occupent bien de sortir les animaux avant que la situation ne dégénère.»

Gratuit

Les intéressés peuvent se procurer gratuitement un autocollant à l'hôtel de ville de Lac-Brome ou auprès des pompiers et des préventionnistes. Il est conseillé de l'apposer sur la porte principale.