Sections

Un projet de six maisons luxueuses sur le site de l'ancienne Maison Robinson

Projet Kaya


Publié le 12 juillet 2017

La maquette du projet qui a obtenu l'accord du comité consultatif d'urbanisme.

©Gracieuseté-Ville de Cowansville

COWANSVILLE. Après quelques revirements de situation, voilà que le site de l'ancienne Maison Robinson, à Cowansville, pourrait loger un projet de résidences haut de gamme.  

Les six lots bordant le lac Davignon sont situés au 738, rue Principale.

Le projet a passé le test du plan d'implantation et d'intégration architectural (PIIA). Le comité consultatif d'urbanisme s'y est penché le 8 juin dernier. Selon ce qu'on retrouve dans le document remis à la Ville, le Projet Kaya doit permettre la construction de six maisons d'un seul étage, sans sous-sol, et à l'architecture contemporaine.

La hauteur maximale des bâtiments s'établit à 13 pieds. Les toits seront plats, pour «conférer aux résidences un caractère contemporain et un impact moins imposant depuis la rue principale», est-il détaillé dans le document qui est passé entre les mains du Comité consultatif d'urbanisme.

On y lit également que l'implantation des six résidences se fera de manière à «conserver le maximum d'arbres existants», surtout le long de la rue Principale. On tiendrait enfin compte des marges de recul s'appliquant au zonage et des bandes riveraines.

Deuxième tentative
Un projet d'édifice de 150 portes, déployées sur quatre étages et destinées aux personnes retraitées autonomes, avait fait grand bruit avant d'être abandonné, en 2016, notamment après que 677 signataires aient exercé leur droit dans le cadre du registre portant sur de nouveaux règlements de zonage et de lotissement.

Cette deuxième mouture revêt un caractère particulier. «On cherchait à ne pas perdre une occasion», observe le maire de Cowansville Arthur Fauteux.

«C'est un projet tout en nouveautés, dans un emplacement de choix, en raison du lac. Pour les gens à mobilité réduite, ce sera aussi intéressant. C'est un concept que l'on ne voit pas ailleurs. Tout est bien qui finit bien», poursuit M. Fauteux.

Une servitude de passage?
La Ville est en pourparlers avec les promoteurs pour une servitude de passage, puisqu'elle doit veiller à l'entretien d'une infrastructure. La question d'un corridor qui donnerait accès au lac Davignon ne fait pas partie des discussions toutefois. «Nous y avons déjà pensé, mais on en n'est pas là», affirme le maire.

Rejoint par Journal Le Guide, l'un des promoteurs, Raymond Lessard n'a pas souhaité commenter, du moins dans l'immédiat. «Nous travaillons avec acharnement sur les détails architecturaux, sur la mise en marché et sur la création d'un site web. Mais nous ne sommes pas assez avancés pour en parler.»

Il a néanmoins indiqué que le projet Kaya devrait présenter certaines caractéristiques écoénergétiques, tout en étant fabriqué «avec de nobles matériaux».

Des détails supplémentaires devraient suivre dans les prochaines semaines.
 

Le site de l'ancienne Maison Robinson, sur la rue Principale, accueillera sous peu un projet de six maisons luxueuses.

©TC Media-Ghyslain Forcier