Sections

Dunham imprime de faux billets de banque pour son 150e anniversaire

Une initiative de l'artiste Bernice Sorge


Publié le 14 juillet 2017

L'artiste Bernice Sorge a joué les faussaires en imprimant de faux billets de banque à l'effigie de six personnages ayant marqué l'histoire de Dunham.

©Photo: TC Media – Claude Hébert

HISTOIRE. L'artiste Bernice Sorge a trouvé une façon originale de souligner les 150 ans de la Ville de Dunham en imprimant de faux billets de banque à l'effigie de six personnages ayant marqué l'histoire de cette localité.

Intriguée par certains récits témoignant de la présence de faussaires sur le chemin Hudon dans les années 1800, Bernice Sorge a créé une monnaie unique inspirée de la contrefaçon. Il s'agit des Dollars Dunham.

«Finalement, je fais de l'argent. C'est un véritable rêve pour un artiste!»

Bernice Sorge, artiste professionnelle de Dunham

«Des faussaires avaient confectionné des estampes sur cuivre originales en forme de faux billets pour les marchés américains et canadiens. Il s'agissait du plus grand réseau de contrefaçon en Amérique du Nord. Les malfaiteurs et leurs proches collaborateurs désignaient le chemin Hudon sous une autre appellation, la rue Cogniac, pour cacher aux autorités le véritable emplacement de leur imprimerie», explique Mme Sorge, dont l'attention a été attirée par un article de la conservatrice du Musée Missisquoi, Heather Darch. Son texte racontait l'histoire d'Ephraim Knight, l'huissier qui mena la lutte aux producteurs de faux billets.

L'artiste du chemin Hudon a pu compter sur le soutien de la conseillère municipale Maguy Carpentier et du directeur général Pierre Loiselle pour la sélection des figures historiques de Dunham. Michel Huard, de Production Imagine, a également collaboré au projet.

Estampes et bons de réduction

Bernice Sorge a créé des gravures sur cuivre à partir des photos de six personnalités en vue durant les premières années de l'établissement de Dunham. Ces pièces ont par la suite été reproduites dans un livret de bons de réduction échangeables chez 22 commerçants de Dunham.

«On pourra se procurer un exemplaire du livret promotionnel à l'hôtel de ville, à la bibliothèque municipale, au bureau d'information touristique et dans certains établissements commerciaux», signale Ève Sano-Gélinas, coordonnatrice du centre d'art de Dunham.

Les originaux des Dollars Dunham seront en vente à la galerie-studio de l'artiste, sise au 1626 du chemin Hudon, durant tout l'été et à l'automne.

Mme Sorge a par ailleurs obtenu la permission de réaliser des estampes à partir de deux plaques d'impression de faux billets des années 1800 exposées au Musée Missisquoi, à Sanbridge East.

Les citoyens pourront voir le résultat de ce travail, demain entre 17h et 19h à la Table fermière de la Brasserie Dunham, à l'occasion du lancement du projet Dollard Dunham.

 

Six personnages à connaître

. Thomas Dunn, fondateur de Dunham

. Joseph Brant, chef de guerre Mohak allié des troupes britanniques

. Elizabeth Ann Beach, fondatrice du Dunham Women's Institute

. Lynnwood Farnam, organiste de réputation internationale

. Winnifred Wade, directrice du St.Helen's School

L'artiste Bernice Sorge est entourée de Pierre Janecek, maire de Dunham, Maguy Carpentier, conseillère municipale et Ève Sano-Gélinas, coordonnatrice du centre d'art de Dunham.

©Photo: TC Media – Claude Hébert

. Ephraim Knight, huissier du district de Bedford