Sections

L'équipe Alliance Sutton lance sa campagne

Avec deux nouveaux visages


Publié le 6 octobre 2017

Alliance Sutton, avec en tête le maire sortant Louis Dandenault, lançait officiellement sa campagne en début de journée vendredi.

©TC Media - Ghyslain Forcier

ÉLECTIONS. Alliance Sutton, avec en tête le maire sortant Louis Dandenault, sollicite à nouveau la confiance des électeurs le 5 novembre prochain.  

L'équipe, qui lançait sa campagne en matinée vendredi, compte sur deux nouveaux venus, Gaétan Marceau et André Pagé. Le premier, natif de Granby, habite Sutton depuis quatre ans. Il détient un baccalauréat en commerce de l’Université McGill, ayant depuis occupé un poste de direction au sein d'entreprises telles General Mills et Canada Dry Mott’s.

M. Marceau tentera de mettre la main sur le district 1, la localité étant pour la première fois divisée en zones électorales.

Le bagage du Suttonnais André Pagé provient de la fonction municipale, ayant été directeur des travaux publics de sa ville pendant 20 ans. Il prenait sa retraite en 2002. Il a jadis été conseiller municipal au Canton de Sutton. Il se lance dans le district 4.

Les conseillers Kenneth Hill (6), Winston Bresee (3), Nathalie Bédard (5) et John Hawley (2) sont de retour pour solliciter un autre mandat. MM. Hill et Bresee ont dépassé le cap des deux décennies en politique municipale. Mme Bédard et M. Hawley tentent d'obtenir une deuxième charge consécutive.

La formation a tout de même perdu deux représentants en cours de route, les conseillers Serge Poirier et Veerle Beljaars.

Fort des réalisations des derniers quatre ans, parmi lesquelles il énumère les travaux de réfection de l'hôtel de ville et du parc Goyette-Hill, le maire sortant Louis Dandenault estime que ses concitoyens ont toutes les raisons de reporter son équipe au pouvoir.

«Nous avons travaillé avec le nouveau groupe de propriétaires du centre de ski, c'est notre plus gros moteur économique. Économiquement, notre village s'est aussi amélioré. Nous avons passé beaucoup de règlements qui nous ont aidés à attirer de jeunes familles, nous sommes heureux de ça aussi, se réjouissait le maire. On a le vent dans les voiles et on veut continuer avec cette poussée.»   

Équilibre 

S'il est ramené au pouvoir, il entend réitérer le mantra de son premier mandat comme maire, soit de trouver le parfait équilibre entre croissance économique et conservation.

«On veut continuer à travailler avec le milieu des affaires et avec Mont Sutton. On souhaite améliorer les services offerts à l'ensemble de la population», laisse savoir M. Dandenault.

«On n'est pas les seuls dans cette bataille-là, c'est le cas de plusieurs municipalités, mais l'école a perdu 33 % de sa population en 20 ans, c'est énorme. On veut notre morceau de pain nous aussi, alors on y travaille. La Ville doit poursuivre ses projets, sa vision, tout en maintenant un budget serré», termine-t-il.

L'amélioration des infrastructures municipales, l'aqueduc entre autres, fait partie des engagements d'Alliance Sutton. D'autres parcs pourraient aussi subir une cure de jeunesse.