Pierre Janecek sollicite un deuxième mandat à la mairie de Dunham


Publié le 16 mars 2017

Pierre Janecek briguera un second mandat à la mairie de Dunham.

©TC Media - Ghyslain Forcier

ÉLECTIONS. À huit mois des élections municipales, l'actuel maire de Dunham, Pierre Janecek, se lance: il souhaite obtenir la confiance des électeurs pour un deuxième mandat consécutif.

Son arrivée comme maire, en 2013, aura selon lui permis d'assainir le climat de travail à l'Hôtel de Ville, autant entre élus que fonctionnaires.

«Je pense qu'on a réussi à faire taire la chicane qui avait gagné plusieurs endroits. On n'est plus dans cette vague-là, au contraire, l'harmonie est revenue», précise M. Janecek.  

Ce dernier est venu en relève à Jean-Guy Demers. Sous le règne de M. Demers et à sa demande, la Municipalité avait été mise sous tutelle en octobre 2011, jusqu'en juin 2013.

Je veux faire avancer la ville encore plus. On veut attirer des développeurs, augmenter notre population, amener des plus jeunes à s'établir ici. Les ouvertures sont nombreuses. C'est un effet d'entraînement, une roue qui tourne. Je pense que cette effervescence pourra donner un bon coup de pouce à nos commerces. Pierre Janecek, maire de Dunham.

L'agriculteur dans la mi-cinquantaine a occupé l'un des sièges de conseiller de 2005 à 2013, avant de l'emporter au dernier scrutin électoral municipal.

Il a attrapé la piqûre pour la mairie, même s'il aurait aimé en faire davantage dans certains dossiers, notamment pour l'état du réseau routier qui traverse sa localité. Il prend le blâme pour les failles dans la gestion des travaux routiers, soulevées l'automne passé. «Ce n'est pas toujours parfait, mais on fait du mieux qu'on peut avec les ressources que nous avons en main», évoque-t-il, soulignant du même coup les nombreux ajustements faits depuis.

«Je suis bien conscient qu'il reste encore beaucoup à faire pour améliorer nos routes, question d'assurer une meilleure accessibilité», poursuit le maire sortant.     

Lac Selby

Autre dossier qui trône assez haut sur le bureau du maire: l'état de santé du lac Selby. En ce sens, la Ville entretient de bons liens avec l’Association pour la protection du lac Selby (APELS), selon M. Janecek. «Nous sommes sur de bonnes pistes pour améliorer la situation.»  

Ce dont il est le plus fier depuis le début de son mandat? La mise en place de la Fondation du maire, qui vient en aide depuis quatre ans aux citoyens dans le besoin à travers diverses fenêtres. L'initiative avait au départ été suggérée par Robert Ducharme.   

Fibre optique

La collectivité de 3500 âmes a plusieurs projets sur les rails, dont certains amorcés sous l'ère Janecek, et pour lesquels le principal intéressé souhaite boucler la boucle. Il cite notamment la mise en place d'un réseau de fibre optique, dont les démarches sont en cours, afin d'élargir l'accessibilité à de meilleurs débits Internet, la construction du poste de la SQ, prévue pour 2018, et… d'autres travaux de réfection de routes.

«Je veux faire avancer la ville encore plus. On veut attirer des développeurs, augmenter notre population, amener des plus jeunes à s'établir ici. Les ouvertures sont nombreuses. C'est un effet d'entraînement, une roue qui tourne. Je pense que cette effervescence pourra donner un bon coup de pouce à nos commerces.»