Le cri du cœur de Cellule Jeunes et Familles de Brome-Missisquoi

L'organisme pourrait être forcé de réduire ses services


Publié le 15 février 2017

Noémie Raiche, la coordonnatrice de la Cellule Jeunes et Familles de Brome-Missisquoi, y va d'un appel à tous pour sauver la banque de meubles.

©TC Media - Ghyslain Forcier

COMMUNAUTÉ. Installée depuis 30 ans à Cowansville, la Cellule Jeunes et Familles de Brome-Missisquoi crie à l'aide. Devant composer avec un sous-financement récurrent, l'organisme envisage, à contrecœur, d'interrompre la banque de meubles le printemps venu.

Il y a maintenant quelques années que les finances de la Cellule sont dans le rouge, de sorte qu'elle est désormais confrontée à certains choix.

«La Cellule reçoit de l'aide gouvernementale, mais elle est assez minime. On réussit à survivre en allant chercher des sommes à droite et à gauche. Certaines ententes sont récurrentes, d'autres ne le sont pas, c'est donc à recommencer chaque fois», laisse entendre Noémie Raiche, la coordonnatrice de l'organisme.

«D'une part, nous sommes essoufflés de faire ça. D'autre part, on se dit que ça ne fait aucun sens de continuer comme tel, puisqu'on a l'impression de vivre au-dessus de nos moyens. Voilà ce qui explique les coupures.»

À Cowansville et dans les environs, il y a des gens qui n'ont pas de frigos ou de cuisinières, il y en a aussi qui dorment par terre parce qu'ils n'ont pas de matelas. Il y a des situations vraiment critiques et c'est pour ces gens que le service [banque de meubles] a été lancé il y a plusieurs années. Noémie Raiche, coordonnatrice de la Cellule Jeunes et Familles de Brome-Missisquoi.

L'organisme installé sur la rue du Sud à Cowansville offre une palette de services, parmi lesquels on dénombre le dépannage alimentaire d'urgence, le dépistage et la prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), de l'accompagnement juridique ou médical et des ateliers de prévention dans les milieux scolaires et communautaires.

Un autre, en forte croissance l'an dernier avec ses 260 dons et ses 243 demandes, correspond à la gestion d'une banque de meubles. L'organisme s'emploie à récupérer meubles et des électroménagers dont les gens veulent se départir pour les entreposer et les offrir gratuitement à ceux qui en ont besoin, et ce, dans tout Brome-Missisquoi.  

«À Cowansville et dans les environs, il y a des gens qui n'ont pas de frigos ou de cuisinières, il y en a aussi qui dorment par terre parce qu'ils n'ont pas de matelas. Il y a des situations vraiment critiques et c'est pour ces gens que le service a été lancé il y a plusieurs années», observe la coordonnatrice.

Pour lire la suite de notre dossier, c'est par ici.