Le Tour du Lac Brome propose 9 courses, dont un canicross

Pour une 36e édition

Ghyslain Forcier ghyslain.forcier@tc.tc
Publié le 20 mai 2014

Les organisateurs du Tour du Lac Brome attendent près de 5000 coureurs. De gauche à droite: Geneviève Baril, propriétaire de Sirius Sports Canins, Jean Joly, coorganisateur du Tour du Lac Brome, Judith Lefebvre, coordonnatrice provinciale – course sur route à la Fédération québécoise d’athlétisme, Richard Burcombe, maire de la Ville de Lac-Brome, Monique St-Cyr, participante depuis 35 ans et Éric Fleury, coorganisateur du Tour du Lac Brome. 

Photo TC Média - Ghyslain Forcier

COURSE. Le Tour du Lac Brome, d'abord un événement de course à pied, constitue une bonne manne pour l'industrie touristique avec ses 10 000 visiteurs. L'événement, qui voit poindre au loin son 40e anniversaire, ne prend pas une ride, alors qu'il propose plusieurs nouveautés pour son édition 2014.

Les activités de courses s'étendront sur trois jours, du 13 au 15 juin prochain. Pour la première fois, les coureurs pourront être accompagnés de leur chien dans une épreuve de canicross, d'une longueur de 5 km. La tenue de cette course repose sur le port par le maître d'une ceinture de taille, liée par bande élastique à un harnais installé sur le chien. On attend une centaine de chiens et leur maître pour cette épreuve, dont le départ se donnera au Centre équestre de Bromont.

Outre cette épreuve, pas moins de huit autres courses se tiendront pendant le week-end. Les traditionnels 5, 10 et 20 km sur route attirent leur lot de coureurs. D'autres se lancent hors-piste, sur une distance de 9 km. La participation des plus jeunes n'est pas non plus à passer sous silence, alors que leur sont réservés des parcours d'un et de deux kilomètres, sur route ou hors-piste, en plus de la «Duck Mile», d'une longueur de 1,6 km.     

«Les gens viennent sur place et sont surpris de voir les installations. C'est quelque chose qu'on construit au fil des ans et chaque année on s'améliore», mentionne Éric Fleury, coorganisateur de l'événement. Et les nouvelles sont bonnes en ce sens pour l'organisation, puisque la Fédération québécoise d'athlétisme a décidé d'ajouter le 20 km du tour au circuit provincial, qui ne compte que cinq courses pendant sa saison.

La course demeure relevée et c'est notamment ce qui expliquerait ce choix, selon Judith Lefebvre, coordonnatrice provinciale, volet course sur route, à la Fédération québécoise d’athlétisme. «On constate que c'est une course qui a beaucoup d'ampleur et qui attire la crème des coureurs. On voulait aussi participer au développement des coureurs».

À quatre semaines de l'événement, les inscriptions vont bon train. 3300 personnes ont déjà assuré leur participation à l'une des courses. Les organisateurs souhaitent que ce nombre grimpe à 4500, voire 5000, au moment où le départ de la première course sera donné.