André Beaudoin admis au Panthéon des sports du Québec

Natif de Cowansville

Ghyslain Forcier ghyslain.forcier@tc.tc
Publié le 25 septembre 2016

André Beaudoin lors des Jeux paralympiques d'Athènes en 2004. Il avait alors remporté l'or au 200 m.

©Gracieuseté Parasports Québec

HONNEUR. Un Cowansvillois d'origine sera sous peu élevé au rang des immortels du sport québécois. André Beaudoin, multiple médaillé en athlétisme en fauteuil roulant, sera intronisé au Panthéon des sports du Québec le 28 septembre.

L'homme aux 14 médailles et aux nombreux titres internationaux dit avoir été surpris en ouvrant le courriel confirmant son admission au sein de cette institution québécoise.      

«Je ne m'attendais pas du tout à ça! C'est un grand plaisir et j'ai accepté aussitôt», raconte M. Beaudoin.       

Son nom s'ajoutera à ceux de Chantal Petitclerc et d'André Viger, des athlètes qu'il a côtoyés lors des compétitions.     

«C'est tout un honneur de faire partie de l'histoire de la sorte. Ça vient conclure de belle façon une carrière», fait-il remarquer.   

La plongeuse Émilie Heymans, l'ancien entraîneur-chef Jacques Demers, la gardienne de but Kim Saint-Pierre, le hockeyeur Dave Keon, le bâtisseur Maurice Tanguay et le footballeur Jean-Philippe Darche recevront également cette reconnaissance, lors de la soirée tenue au Club de golf Le Mirage.  

20 grands noms, parmi lesquels figurent des athlètes, des bâtisseurs et des membres des médias, seront intronisés à titre posthume. 

Le repos du guerrier

Plus de vingt ans en athlétisme, et une quinzaine d'années en rugby-fauteuil plus tard, le cinquantenaire établi à Montréal coule des jours heureux.      

«Je suis grand-père à temps plein! Je suis à la retraite et j'en profite au maximum. C'est le repos du guerrier», observe-t-il avant d'éclater de rire.  

Les vieilles habitudes refont toutefois surface à l'occasion, lui qui garde la forme. Il se surprend parfois à y mettre un peu plus d'efforts en vélo à mains. «Lors de certaines sorties, on dirait que c'est plus fort que moi, je me rends compte que je suis en train de faire des accélérations et je dois me calmer!»    

Six Jeux paralympiques

André Beaudoin compte plusieurs souvenirs sportifs impérissables dans lesquels il peut fouiller. Il a participé à six reprises consécutives aux Jeux paralympiques, d'où il est chaque fois sorti avec au moins une médaille. Il a représenté le Canada à Séoul (1988), Barcelone (1992), Atlanta (1996), Sydney (2000), Athènes (2004) et Beijing (2008).   

Son palmarès paralympique se compose de deux médailles d'or, six d'argent et autant de bronze. Il avait entre autres fait une entrée remarquée sur la scène paralympique en décrochant quatre médailles, dont une d'or au 200 m à Séoul. 

C'est sans compter ses performances en marathon, notamment sa première victoire à l'épreuve d'Oita au Japon. À celui de Boston en 1999, il a bouclé le parcours sous la barre des deux heures, établissant un record du monde dans sa catégorie.