Sections

Le nom de Francis Bellefroid immortalisé à Bishop's


Publié le 12 juin 2017

L'ancien porte-couleurs des Gaiters de Bishop's et résident de Cowansville depuis une douzaine d'années, sera honoré le 21 octobre.

©Photo: gracieuseté/Bishop’s University Athletics

FOOTBALL. Francis Bellefroid fait partie de la cuvée 2017 des intronisés au temple de la renommée de l'Université Bishop's.  

Bien que peu de détails aient filtré jusqu'ici, on sait déjà que l'organisation des Gaiters honorera l'ancien footballeur le 21 octobre, en marge d'un match face à Mount Allison. Un dévoilement officiel et une réception figurent au nombre des activités qui verront aussi les Tom Europe, Paul Connery et Ian Breck décrocher pareil honneur.     

Bellefroid n'a pu cacher sa surprise lorsqu'il a reçu le coup de fil du vénérable Tom Allen. «Je ne m'attendais pas à ça, mais c'est une grande fierté. Mes années à Bishop's ont été merveilleuses, j'ai connu des gens fantastiques qui resteront des amis pour le restant de ma vie. Le trip du football universitaire est indescriptible.» Depuis l'annonce faite par Bishop's à la fin mai, les messages d'amis et d'anciens coéquipiers se sont accumulés sur sa page Facebook.

Son nom se retrouvera désormais immortalisé sur le «Mur des distinctions», aux côtés des autres grands comme Leroy Blugh qui ont endossé le violet de Bishop's. «C'est un honneur de se retrouver là, d'autres y sont passés et ont eu de belles carrières.»     

Déjà vingt ans se sont écoulés depuis que Bellefroid, natif de Pike River, a décidé d'accrocher ses crampons, au terme d'une ultime saison en Europe, avec les Argonautes d'Aix-en-Provence.

Véritable force de la nature, le secondeur, à qui on avait accolé le surnom The Hammer, endossait l'uniforme des Gaiters de 1993 à 1997. À sa manière, il aura marqué l'institution. Son nom occupe les deux premières lignes du livre des records du football universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour la quantité de plaqués réussis dans une saison, 86 en 1995 et 81 en 1997. Il domine également pour le nombre de plaqués cumulés en carrière (253).   

En cinq ans de football universitaire, il compte trois présences sur l'équipe d'étoiles de la ligue canadienne.

Un produit des Astérix

Avant Bishop's, Bellefroid a porté les couleurs des Condors du Cégep Beauce-Appalaches au niveau AAA. Son développement passe également par l'école secondaire Jean-Jacques-Bertrand, où il a revêtu l'uniforme des Astérix.

Les Alouettes de Montréal ont fait de Bellefroid leur choix de sixième tour (45e au total) au repêchage de 1997. Son nom est sorti la même année que ceux de Steve Charbonneau (1ère ronde et 6e choix) et Bruno Heppell (3e tour et 21e choix). Il aura toutefois été parmi les derniers retranchés lors des deux camps subséquents des Z'Oiseaux.   

Certes, celui qui est maintenant à l'emploi du secteur des Travaux publics à la Ville de Cowansville a récolté sa part d'honneurs individuels tout au long de ses années de football. Malgré les deux décennies qui le séparent du terrain, il dit regretter de voir son nom gravé sur un trophée. «J'échangerais toutes les distinctions pour un championnat», glisse-t-il au bout du fil.