Sections

Des attentes élevées pour les Gouverneurs juvéniles

Massey-Vanier


Publié le 11 octobre 2017

Le gardien Simon Dutil aura encore une fois cette année toute la confiance de ses entraîneurs pour défendre la cage des Gouverneurs juvénile de Massey-Vanier.

©TC Media - archives

HOCKEY. Alors que s'amorce une nouvelle saison au sein de la ligue scolaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), on fonde de grands espoirs sur la formation juvénile des Gouverneurs de Massey-Vanier. 

«On parlait d'une année de développement l'an dernier, une année de transition pour se préparer aux grands honneurs. C'est année, nous sommes rendus là, tous nos vétérans sont de retour. Le championnat est accessible. Mais il reste encore beaucoup de boulot à faire», prévient le responsable du programme et entraîneur-chef Patrick Bergeron.

L'équipe, qui avait tout de même terminé en tête de la section Centre l'an dernier, avant de s'incliner en demi-finale aux championnats provinciaux, mise toujours sur une offensive diversifiée.

Les avants Joakim Bergeron (4-3) et Benjamin Corbeil (3-4) ont mené la charge à l'attaque en ce tout début de saison, figurant tous les deux parmi les meilleurs de la section. Le trio qu'ils forment avec Thomas Cusson devrait à nouveau donner des maux de tête aux défensives adverses. «Ils ont surpris tout le monde l'an dernier. On s'attend à de belles choses de leur part cette saison», fait remarquer Bergeron.

Le punch offensif des Gouverneurs repose également les épaules de la deuxième unité, composée de Cédric Côté, Samuel Michaud et d'Étienne Bourdeau. Ce dernier, blessé, ne doit rechausser les patins qu'en janvier. «Une fois réunis, ces trois joueurs vont produire des étincelles», estime Bergeron.

Le vétéran gardien Simon Dutil héritera de la plupart des départs. Il a remporté deux des trois matchs amorcés devant le filet jusqu'à maintenant.

La troupe de Patrick Bergeron sera de retour sur la glace vendredi à 11h, pour y accueillir La Ruche (0-4) au Pavillon des sports Roland-Désourdy.

Le cadet en mode reconstruction 

Quant aux Gouverneurs cadets (2-3), après l'éclatante saison qui a vu l'équipe connaître la défaite une seule fois, l'heure est à la reconstruction. Seulement quatre joueurs de secondaire trois enfilent l'uniforme. Les nouveaux venus profiteront de l'enseignement du nouvel entraîneur, Georges-Étienne Côté, débarqué du cégep André-Laurendeau au niveau collégial AAA.

«Le mot d'ordre, c'est développement. On a énormément de talent qui pourrait progresser d'ici les Fêtes, mais on veut avant tout préparer l'équipe pour la saison prochaine. On ne répètera pas la fiche d'une seule défaite, mais on s'attend tout de même à être compétitif», souligne Bergeron.