Mort écrasé sous son VTT: vitesse et drogue en cause

Un excès de vitesse et la consommation de méthamphétamine seraient à l’origine du décès du Dunhamien Steven Tardif, mort écrasé sous son VTT, le 30 octobre 2010, sur la rue du Domaine à Cowansville. C’est ce que conclut le coroner René-Maurice Bélanger dans son rapport d’investigation.

 

Steven Tardif a quitté la résidence de son père en VTT à Cowansville après un souper familial, vers 23 heures. Pour une raison inconnue, près du 531, rue du Domaine, le VTT qu’il conduisait a dévié de sa trajectoire et s’est rangé sur l’accotement avant de se renverser dans le fossé. Le quad a fait un tonneau et est retombé sur ses roues, sur Steven Tardif, qui avait été éjecté du véhicule.

 

Vers 2 heures du matin, une automobiliste a aperçu les phares du VTT. «Elle fait demi-tour. Puis en regardant de plus près, elle voit des jambes sous le VTT. Elle va appeler ses frères à l’aide et elle alerte les services d’urgence. Ces derniers retirent le VTT et libèrent Monsieur. Les trois débutent les manœuvres de réanimation», écrit le coroner.

 

Steven Tardif a été transporté à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins où son décès est immédiatement constaté par le médecin de garde.

 

L’homme de 40 ans serait mort d’asphyxie par compression. Les analyses toxicologiques ont révélé la présence négligeable d’alcool et d’ecstasy dans le sang. Steven Tardif avait toutefois consommé une importante dose de méthamphétamine. «Le taux de méthamphétamine approche le seuil toxique», rapporte René-Maurice Bélanger.

 

Dans son rapport, le coroner indique que l’enquêteur collision de la Sûreté du Québec «attribue l’accident à la vitesse étant donné l’absence de marque de freinage.»

 

À cela, M. Bélanger indique que l’un «des effets de la méthamphétamine est d’augmenter la témérité. C’est une des raisons qu’elle était donnée aux aviateurs allemands durant la dernière guerre mondiale. Les résultats des analyses toxicologiques corroborent la conclusion de l’enquêteur.»

 

Le coroner conclut que la mort de Steven Tardif était accidentelle et évitable.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des