C’est la fin pour le Desjardins de Farnham

La relance du Desjardins de Farnham fut de courte durée. La Ligue de hockey senior des Cantons de l’Est (LHSCE) a annoncé, jeudi soir, la «mort» de la formation farnhamienne.

 

L’équipe a fait les manchettes au cours des dernières semaines et ce n’est pas pour ses performances sur la glace. Ce sont plutôt les déboires financiers et organisationnels de la formation, le manque de joueurs locaux ainsi que les faibles assistances qui ont retenu l’attention.

 

La nouvelle direction de l’équipe, fraîchement entrée en poste, a mis beaucoup d’effort dans la relance, notamment dans la recherche de commanditaires et de nouveaux joueurs, mais il semble que cela n’ait pas suffi. Selon la ligue, le manque d’engagement de ces nouveaux joueurs a causé la perte de la concession de Farnham.

 

Le porte-parole de l’équipe, Alex Surprenant, attribue la fin de la formation au manque de joueurs locaux et au manque d’assistance. Il précise également que le Desjardins aurait été forcé d’annuler la partie de samedi.

 

La formation aurait affronté le Powertek de Sherbrooke avec seulement deux défenseurs et quatre attaquants en moins. Puisqu’une annulation de match vient avec une facture de 2 000$, c’était impensable d’agir de la sorte. La décision d’en finir a donc été prise mercredi soir.

 

Déboires financiers
Au cours des dernières semaines, le Desjardins de Farnham aurait engendré les pertes, les dettes et les défaites sur la glace. Seulement pour la location de la patinoire à l’aréna Madeleine-Auclair, une dette de 3 600$ a été accumulée, la Ville avait toutefois fait fi de cette facture.

 

Chaque équipe de la LHSCE est tenue de débourser la rondelette somme de 1 200$, par mois, à la ligue pour les frais d’administration et d’organisation. La formation doit aussi débourser, à chaque partie locale, environ 875$, dont 400$ pour la location de la patinoire, 175$ pour les arbitres, 40$ pour le marqueur et 260$ pour la bière des joueurs.

 

Après trois saisons dans la ligue Promotuel et quatre campagnes dans la LHSR, le Desjardins de Farnham en était à sa huitième saison d’existence. Créée au printemps 2011, la LHSCE avait accueilli le Desjardins de Farnham dans ses rangs avec cinq autres formations de l’Estrie. Le Desjardins quittait donc la Ligue de hockey senior du Richelieu (LHSR) et mettait un terme à la rivalité de la «235» avec les Bulls de Bedford. À son arrivée dans la LHSCE, le Desjardins s’avérait une équipe menaçante, mais ses résultats l’ont fait chuter au cinquième rang du classement général.

 

Avec l’aide de Claude Hébert.

 

Plus de détails dans l’Avenir & des Rivières.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des