Rien ne freine Sylvain Dumont!

Rien ne freine Sylvain Dumont!
Sylvain Dumont

Handicapé visuel depuis sa naissance, Sylvain Dumont a une vision réduite à 10%. Le directeur du magasin Club Piscine Super Fitness de Cowansville a cependant démontré bien du cran, vendredi dernier, alors qu’il a conduit fièrement sa première voiture lors de la course Défi-Vision, à l’Autodrome de Granby.

C’est à bord de la voiture numéro 5, aux couleurs de son commerce, que M. Dumont a terminé la course au 28<V>e<V> rang sur 40 participants.

«J’avais comme copilote nul autre qu’Isabelle Charest, l’ex-patineuse de vitesse. Ce fut un beau hasard et elle est vraiment très sympathique. Comme on a eu une collision en début de course, le simple fait d’avoir complété le trajet est pour moi une victoire», relate-t-il.

Afin d’être sur le même pied d’égalité que les autres conducteurs, Sylvain Dumont a conduit les yeux bandés. Et il affirme que ça s’est très bien déroulé.

«C’est alors très important d’avoir confiance en son copilote. Tout est alors entre ses mains. Mais je n’ai pas eu vraiment peur, même si l’accrochage du début était un peu stressant», dit-il en souriant.

Cette foi en ses moyens, Sylvain Dumont la transpose dans son quotidien. Son handicap visuel ne l’a pas empêché de mener une vie professionnelle bien remplie. Il a notamment œuvré chez Enerquin Air et Rona, avant de prendre les rênes du Club Piscine Super Fitness il y a trois ans.

«Je m’adapte très bien, grâce entre autres à une loupe spéciale, une liseuse et un clavier spécial. Et je suis très bien entouré», soutient-il.

M. Dumont affirme d’ailleurs que même à l’école, les traitements de faveur étaient très rares.

«Ma famille me traitait comme un enfant normal. J’ai su très bien me débrouiller et j’en suis très fier», confie-t-il.

Mais sa plus grande fierté, c’est sa famille qui a su l’épauler en toutes circonstances.

«Un de mes deux fils, âgé de 8 ans, a le même problème de vision que moi. Mais au moins, je peux partager avec lui ce que j’ai vécu. Et ma conjointe, Stéphanie, est vraiment une femme extraordinaire. Elle a su passer par-dessus mon handicap pour apprécier mon amour de la vie», déclare-t-il.

M. Dumont remercie chaleureusement tous les gens qui l’ont supporté dans son expérience au Défi-Vision.

«En plus du coût d’inscription de 1000$, j’ai pu amasser 400$ de plus grâce à la générosité de notre clientèle. Cet argent sera très utile à MIRA, qui organise cette course. Je souhaite par ailleurs m’impliquer dans d’autres bonnes causes, tout en étant une source d’inspiration. Dans la vie, il faut profiter de chaque moment pleinement», conclut-il.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments