Trafic humain: 85 Roumains accusés

Par Patrick Trudeau
Trafic humain: 85 Roumains accusés
Le ministre Jason Kenney a annoncé que 85 ressortissants roumains sont touchés par les mesures visant à contrer le passage d'immigrants illégaux. 

Dans le but de contrer les arrivées massives d’immigrants illégaux, dont plusieurs transitent allègrement par les douanes de Stanstead depuis le début de l’année 2012, le gouvernement canadien applique une série de mesures qui touchent dans l’immédiat 85 ressortissants d’origine roumaine.

Ces actions, qui incluent notamment des recours en justice et des interdictions de séjour pour une période de cinq ans, ont été annoncées par le ministre de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney, à l’occasion d’un point de presse tenu aujourd’hui (5 décembre) au poste frontalier de l’autoroute 55 à Stanstead.

«Le Canada est un pays tolérant, mais nous devons prendre des mesures contre ceux qui profitent de notre système. On dispose maintenant des outils pour agir contre les immigrants illégaux, mais aussi pour poursuivre en justice les passeurs clandestins, ceux qui font de la contrebande humaine», a lancé le ministre Kenney.

Les 85 ressortissants roumains ciblés par les nouvelles mesures (adoptées en juin dernier) ont franchi illégalement la frontière de Stanstead en cinq groupes, durant les mois de février, avril et octobre 2012. «Depuis le 11 octobre (3 groupes), on a recensé 70 cas. Au total, depuis le 1er janvier 2012, on dénombre 282 entrées illégales au poste de Stanstead, dont 157 cas impliquant des Roumains», a précisé le chef des opérations au poste frontalier de Stanstead (rte 55), Miguel Bégin.

Malgré ces actions qui donnent des dents à la loi sur l’immigration, Jason Kenney continue de plaider en faveur d’un Canada ouvert et accueillant. «Ces mesures s’adressent à ceux qui ont des intentions criminelles et qui ne respectent pas nos droits. Nous continuerons d’accueillir à bras ouverts les immigrants et réfugiés qui suivent les règles», a fait valoir le ministre.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des