Le procès Papazian-Blanchet s’ouvre aujourd’hui

La cause de Karo Papazian, qui réclame 215 000$ au chasseur Denis Blanchet, s’ouvre ce mercredi au palais de justice de Granby. Le résident de Dunham accuse Denis Blanchet d’avoir tiré à bout portant sur son chien Chnix en novembre 2010, causant au propriétaire canin une importante source de stress.

Karo Papazian promenait ses deux chiens sur un terrain privé lorsqu’il est tombé nez à nez avec Denis Blanchet, le 11 novembre 2010. Selon la poursuite déposée en juin 2011, le chasseur, qui tenait une arme longue dans ses mains, aurait alors dirigé le canon de sa carabine (chargée) en direction de M. Papazian. «Mes chiens ont alors commencé à japper, car M. Blanchet avait un ton agressif. D’habitude, ils sont très calmes», indiquait Karo Papazian dans l’édition du JournalLeGuide.com du 17 août 2011. À ce moment, Denis Blanchet a énoncé le souhait de tuer les chiens de M. Papazian. Un coup de feu aurait alors été tiré en direction de Karo Papazian et son chien Chnix s’est sauvé. Chnix ne serait réapparu que 36 heures plus tard, gravement blessé.

«Mon chien a subi d’importantes blessures, qui auraient pu l’achever. Et moi-même, j’ai craint pour ma vie lors de l’incident. C’est carrément un geste cruel et gratuit», témoignait à l’époque Karo Papazian. Un psychiatre de Sherbrooke aurait diagnostiqué un désordre de stress post-traumatique, avec éléments anxio-dépressifs.

En réponse à ces allégations, l’avocate de Denis Blanchet, Me Pascale Desrosiers, avait fait une sortie médiatique en août 2011 pour dénoncer les propos de M. Papazian envers son client. «C’est un ramassis de demi-vérités et de faussetés», avait-elle dit dans les pages du JournalLeGuide.com. «Malheureusement, les déclarations de M. Papazian dans les médias font du tort à mon client, un honnête citoyen avec une réputation sans tache. Ça peut lui causer un grave préjudice, alors qu’aucun tribunal n’a entendu cette affaire. Je suis convaincue que ce qui a été dit par M. Papazian est bien loin de la réalité», ajoutait-elle.

Karo Papazian réclame 4 060,91$ pour les frais reliés aux soins vétérinaires de Chnix et 211 200$ pour les dommages qui lui ont été causés, dont 150 000$ pour les préjudices résultant du choc émotif. Me Desrosiers compte faire entendre cinq témoins lors du procès qui doit durer deux jours. Quant à Me Robert Jodoin, qui représente Karo Papazian, il a assigné quatre personnes à la barre.

 

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments