Karo Papazian débouté en cour

Le Dunhamien Karo Papazian, qui réclamait 215 000$ au chasseur Denis Blanchet, a perdu sa cause devant la Cour supérieure. La juge Suzanne Mireault a rejeté la demande de Karo Papazian qui accusait Denis Blanchet d’avoir tiré à bout portant sur sa chienne Chnix en novembre 2010, causant à Papazian une importante source de stress.

Dans son jugement obtenu par JournalLeGuide.com, la juge Mireault relève de nombreuses contradictions dans les témoignages des deux impliqués. Devant une preuve qui exposait l’agressivité de la chienne Chnix, le coup de feu tiré en direction de l’animal par Denis Blanchet n’entraîne pas la responsabilité de ce dernier. Il a été démontré en Cour que les chiens de Karo Papazian, principalement Chnix, ont été impliqués dans au moins trois incidents auparavant. «Dans les circonstances, Denis Blanchet n’a commis aucune faute engendrant sa responsabilité», écrit la magistrate.

Karo Papazian accusait aussi le chasseur d’avoir braqué une arme contre lui. Le plaignant a toutefois formulé quatre versions de cet événement, en disant dans un premier temps que l’arme avait été braquée sur lui après qu’il eut mis en laisse son chien Bruce. Il a ensuite affirmé que Blanchet «l’a pointé avec son arme lorsqu’il était à cinq ou six pieds de lui, en train de s’avancer pour mettre en laisse Bruce», avant de dire que «l’arme a été braquée sur lui pendant qu’il était en train de mettre en laisse Bruce».

Enfin, il a indiqué devant le tribunal que Blanchet «dans un mouvement de balayage, a baissé son arme et le canon de cette arme a été pointé vers lui, une fraction de seconde, après qu’il ait eu mis en laisse Bruce». Pour sa part, la juge Mireault retient cette dernière version. «Un tel comportement constitue-t-il une faute? Ce geste n’a pas engendré sa responsabilité, vu la présence menaçante des deux chiens et, plus spécifiquement, celle de Chnix. Denis Blanchet a baissé sa carabine non pas pour mettre en joue Karo Papazian, mais pour mettre en joue les chiens et, plus particulièrement, Chnix», expose-t-elle. La juge Suzanne Mireault indique que ce geste ne constitue pas une faute. Elle rejette donc du revers de la main la poursuite intentée par Karo Papazian.

Rappelons que Karo Papazian poursuivait Denis Blanchet pour 215 000$ puisque ce dernier a tiré en direction de sa chienne Chnix, la blessant du même coup. Papazian réclamait 4 060,91$ pour les frais reliés aux soins vétérinaires de Chnix et 211 200$ pour les dommages qui lui ont été causés, dont 150 000$ pour les préjudices résultant du choc émotif.

Plus de détails dans la prochaine édition du JournalLeGuide.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments