Elvis Stojko fait un malheur à Cowansville

Par Josiane Noiseux
Elvis Stojko fait un malheur à Cowansville
Elvis Stojko a donné deux performances endiablées lors de son passage au spectacle annuel du CPA Cowansville. 

Les attentes du comité du CPA Cowansville ont largement été dépassées le week-end dernier. Le populaire patineur Elvis Stjoko a non seulement donné une performance spectaculaire, mais il a également fait preuve d’une générosité remarquable dans le cadre du spectacle annuel de patinage artistique.

«Je crois que les gens ne s’attendaient pas à des performances aussi spectaculaires», témoigne Guylaine Tétreault, présidente du CPA de Cowansville. Généralement, de 600 à 700 billets sont vendus pour l’événement annuel. Cette année, la venue du double médaillé olympique a attiré plus de 900 personnes.

«À tous les ans, les gens nous disent que c’est le plus beau spectacle auquel ils ont assisté, mais cette année, je pense que ce genre de commentaires était des plus sincères», confie Mme Tétreault, le sourire aux lèvres. Pourtant, un accident de la route a failli couper court aux festivités. Mercredi dernier (le 17 avril), Elvis Stojko a été happé par une voiture alors qu’il circulait à moto. Malgré ses blessures mineures, le patineur a quitté sa résidence du Mexique pour donner son spectacle au pavillon des sports Rolland Désourdy de Cowansville. Un physiothérapeute était cependant présent afin de soigner les maux du patineur.

«Même s’il était blessé, rien n’a paru. Il a donné des prestations incroyables et il est toujours aussi bon! Le spectacle de cette année a été bien accueilli par le public», ajoute Mme Tétreault.  

Une formation unique

Jessica Paradis et Catherine Goyette étaient bien heureuse d’avoir eu la chance de rencontrer leur idole. Ces dernières ainsi que quelques autres patineurs ont eu la chance d’assister à un petit cours improvisé d’une trentaine de minutes donné par M. Stojko.

«Il nous a expliqué la théorie d’un triple saut. Il a d’abord fait un schéma sur un tableau et ensuite on l’a pratiqué sur la glace», explique Jessica.

«On lui a posé plusieurs questions et nous avons pu assister à toutes ses explications. J’ai vraiment appris des choses. Il a vraiment été généreux de son temps», souligne Catherine.

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des