Cowansville renonce à l’enfouissement de fils sur la rue Principale

Par Josiane Noiseux

La Ville de Cowansville n’enfouira pas les fils d’une portion de la rue Principale. C’est ce qu’a confirmé le maire Arthur Fauteux, lors d’un point de presse cet après-midi. Après avoir considéré l’obtention d’une aide financière d’Hydro-Québec de 2,4M $. Le conseil a décidé de ne pas réaliser la totalité du projet  en raison des coûts onéreux.  

Planifié depuis 2009, le chantier de réfection des infrastructures sur la rue Principale, entre la rue Pine et le boulevard Pierre-Laporte, ira tout de même de l’avant.  

Initialement, la Ville souhaitait réorienter les conduites d’égout et enfouir les fils électriques. Le projet évalué à près de 9M $ ne se réalisera pas à la suite d’une analyse approfondie.

«Hydro-Québec a deux programmes, l’un est pour la conservation du patrimoine et l’autre pour l’embellissement de la voie publique. Hydro paie beaucoup pour la première subvention. Le volet embellissement de la voie publique est beaucoup moins financé», explique Claude Lalonde, directeur général de la Ville de Cowansville.

Hydro Québec s’était engagée à subventionner 500 mètres d’enfouissement sur les travaux de 1,2 kilomètre. De son côté, la Ville devait assumer le financement des 700 mètres restants.

Même si la municipalité pouvait mettre la main sur une aide financière de 2,4M $ de la société d’État, les contribuables de Cowansville auraient dû assumer une facture de plus de 3,7M $. «La subvention est intéressante, mais ça reste très dispendieux», indique le maire Fauteux.

«Ce 3,7M $ augmenterait la taxe de 0,03$/100$ d’évaluation, et ce, pendant 20 ans. Compte tenu de tout ce qu’il y à faire, nous avons décidé d’investir moins d’argent dans ce projet», ajoute le maire.    

 

Un projet de réaménagement

Or, la Ville compte tout de même réaménager la rue Principale afin qu’elle soit plus sécuritaire et esthétique.

Le remplacement des conduites d’égout sera réalisé en 2014 afin d’éviter le déversement d’égout dans le lac Davignon et la rivière Yamaska.  

«Les lampadaires seront changés. Les poteaux électriques ne seront plus dans la rue. Les trottoirs seront plus larges. Les égouts seront remplacés et ne longeront plus le lac. Pour l’environnement, ce sera très favorable», détaille M. Fauteux.  

«Le projet reste encore évalué à 6M $. Nous allons prendre les précautions pour que les aménagements soient supérieurs à ce qu’on fait habituellement», soutient l’élu.  

Environ 17 résidences seront touchées par le remplacement du système d’égout. En septembre prochain, la municipalité compte rencontrer les citoyens du secteur afin d’éclaircir leurs questionnements.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments