Hockey Bum de retour à Bedford pour défendre son titre

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Hockey Bum de retour à Bedford pour défendre son titre
Francis Picard et  Hockey Bum

COMPÉTITION. La série régionale de courses de chevaux sous harnais revient en force pour une troisième année consécutive. Le premier des quatre programmes est présenté le dimanche 7 août, dès 13 heures, au terrain d’exposition de Bedford.

Le grand vainqueur de la Série de l’Estrie 2015, Hockey Bum, sera notamment présent pour défendre son titre. Ce cheval de dix ans, conduit par le vétéran Francis Picard, avait parcouru la distance d’un mille et demi en 2:58,3 minutes lors de la grande finale disputée à Bedford, devançant son plus proche rival, Brussebeach, par deux bonnes longueurs.

Cette victoire de Hockey Bum avait valu à son propriétaire, l’Écurie Mario Viens, une bourse de 5 000 $ et un boni de 5 000 $ pour avoir remporté les quatre épreuves de la Série de l’Estrie.

«Hockey Bum n’aura pas la tâche facile, dimanche, car la compétition sera très relevée. Il devra notamment se mesurer à Trys Little Prince (conduit par Gaétan Lamy), un cheval ayant déjà parcouru le mille en 1:50 minute et à Lost in Panslation (conduit par Jonah C. Moase), dont les gains à vie s’élèvent à 327 000 $», signale Michel St-Louis, porte-parole du Jockey Club de Bedford.

Il est intéressant de noter que les 21 chevaux inscrits à la Série de l’Estrie cumulent des gains de 1M $.

«Il serait fort étonnant qu’un cheval remporte les quatre épreuves de la Série cette année en raison du calibre des concurrents», ajoute M. St-Louis.

Les participants s’affronteront une première fois le 7 août à Bedford, puis le 27 août à Ayer’s Cliff et le 5 septembre à Brome, avant de se retrouver à Bedford, le 10 septembre, pour la grande finale.

Retour des poneys

Michel St-Louis prévoit une forte participation des gens de l’industrie, dimanche, compte tenu du fait que l’hippodrome de Trois-Rivières fait relâche en raison de la présentation du Grand Prix Automobile.

«On s’attend à un nombre record de chevaux et à la présence de quelques-uns des meilleurs conducteurs du Québec: Gaétan Lamy, bien sûr, mais aussi Mario Charron, Stéphane Brosseau et Louis-Philippe Roy. Ce dernier fait présentement la pluie et le beau temps à Trois-Rivières et à Rideau Carleton», affirme notre interlocuteur, d’un ton enthousiaste.

Le programme du 7 août sera notamment marqué par le retour des courses de poneys. Ces chevaux, qui ont fait les beaux jours de Venise-en-Québec à une autre époque, se présenteront sur la piste à trois reprises pour une course d’un demi-mille entre les épreuves régulières de la journée.

«Les poneys courent très vite et offrent tout un spectacle», précise M. St-Louis.

L’an dernier, chacun des deux programmes de courses de chevaux sous harnais présentés à Bedford avait attiré entre 1 500 et 2 00 spectateurs.

«Lors de la finale 2015 de la Série de l’Estrie, les amateurs de pari mutuel ont mise 17 946 $. C’était du jamais vu à Bedford. Cette année, on vise 20 000 $», poursuit le porte-parole du comité organisateur.

 

Une série, quatre épreuves

. Courses de chevaux sous harnais

. 7 août à Bedford

. 27 août à Ayer’s Cliff

. 5 septembre à Brome

. 10 septembre à Bedford

. Admission générale: 5 $ (gratuit pour les 12 ans et moins)

. Initiative du Club Jockey SAM et du Circuit régional des courses de chevaux du Québec

. Sous la supervision de l’Agence canadienne du pari mutuel et de la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des