Sylvie Beauregard assermentée comme nouvelle mairesse

Photo de Ghyslain Forcier
Par Ghyslain Forcier
Sylvie Beauregard assermentée comme nouvelle mairesse
Sylvie Beauregard a été assermentée comme nouvelle mairesse de Cowansville vendredi. On aperçoit également Stéphanie Deraspe

MUNICIPAL. Quelques jours après avoir été élue première mairesse de Cowansville, Sylvie Beauregard est prête à passer à l’action.

Mme Beauregard, en compagnie de trois autres conseillers et entourée de proches, était assermentée vendredi. La nouvelle élue s’est également assise avec son prédécesseur, Arthur Fauteux, pour effectuer la transition.

Quelques heures plus tard, samedi matin, c’était au tour des conseillers d’être conviés à une première rencontre informelle, question de régler certaines formalités administratives et pour en apprendre davantage sur leur rôle et le fonctionnement du Conseil.

Ces derniers ont eu l’occasion de faire part à la mairesse de leur intérêt en vue des tâches liées aux 19 comités qui incombent aux élus qui prennent place autour de la table. «Je décide en fonction des intérêts et des forces de chacun. Certains élus ont aussi de l’expérience ou de l’expertise dans certains comités et c’est considéré», laisse entendre Mme Beauregard.

Une première rencontre doit par la suite avoir lieu, lundi, pour attaquer certains dossiers, à moins de deux semaines de la première assemblée mensuelle.

Bien que la priorité demeure la préparation des prochaines prévisions budgétaires, qui doivent être livrées dans un peu plus d’un mois, Sylvie Beauregard entend placer deux dossiers sur la voie rapide en ce début de mandat: le développement économique, plus particulièrement avec l’incubateur industriel et l’environnement, notamment les efforts qui seront faits pour réduire les sédiments autour du lac Davignon. «Je pense qu’il est important d’amorcer tout ça rapidement», estime Sylvie Beauregard.

Entre-deux

Et comment a-t-elle vécu les jours suivants son élection, un moment où le titre de maire appartenait toujours à Arthur Fauteux? «J’étais dans une sorte d’entre-deux, mais j’y vais malgré tout étape par étape, dossier par dossier. Juste d’apprivoiser le fait que l’on m’appelle madame la mairesse, c’était quelque chose, mon oreille ne s’habituait pas. Les gens m’ont manifesté leur satisfaction et ça me donne une belle énergie pour entreprendre les dossiers.»

Authenticité et humilité

Mme Beauregard, qui a tout de même été conseillère du quartier Fordyce pendant huit ans, entend garder toute son authenticité, malgré le caractère parfois protocolaire de ses nouvelles fonctions. «Il y a certaines façons de faire les choses quand on est un personnage politique, je vais respecter ça, mais je veux conserver ma couleur, être naturelle, c’est de cette façon que les gens me connaissent.»

Elle dit aborder les quatre prochaines années de son mandat en gardant la tête froide. «J’ai beaucoup à apprendre, je n’aborde pas ce poste le menton levé. Je me lance avec humilité.»

Trois conseillers, dont deux nouveaux, ont également été assermentés vendredi, soit Philippe Mercier (Ruiter), Stéphane Lussier (Bruck) et Lucille Robert (Sweetsburg).

La première assemblée du nouveau Conseil aura lieu le mardi 21 novembre.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments