La Voix 6 : le périple musical d’Édouard Lagacé se poursuit

Photo de Roxanne Langlois
Par Roxanne Langlois
La Voix 6 : le périple musical d’Édouard Lagacé se poursuit
Édouard Lagacé (à gauche) a conquis le cœur des quatre coachs de La Voix 6, dimanche soir, lors de son duel avec  Nicolas Grynzspan. (Photo : (Photo: Gracieuseté))

CHANT. Édouard Lagacé a encore une fois prouvé, dimanche soir, qu’il a eu raison de tenter une nouvelle fois sa chance à la populaire émission La Voix. Le Cowansvillois, qui vole littéralement à la conquête de son rêve, a franchi avec succès l’étape des «duels» et poursuit donc son aventure télévisuelle.

L’artiste de 23 ans à la voix singulière s’est mesuré à Nicolas Grynzspan, originaire de Québec.  Les deux membres de l’équipe Nevsky ont uni leurs voix sur les notes de Free Fallin’ de Tom Petty. Le hit datant de la fin des années 1980 a vite fait de propulser les deux chanteurs directement hors de leur zone de confort.

«Chanter cette tune-là, c’est presque un privilège, les gars», leur a lancé l’un des artistes invités de la semaine, Yann Perreau, chargé de les aiguiller en vue de leur duel. «C’est un artiste que j’adore et j’espère qu’on va lui rendre hommage avec la chanson», a quant à lui fait savoir le Cowansvillois, tout juste avant de grimper sur scène. Rappelons que le chanteur et guitariste américain Tom Petty est décédé le 2 octobre dernier.

Mission accomplie

Édouard peut aujourd’hui se dire mission accomplie: il a rendu avec justesse ce grand succès, se l’appropriant au passage. Au terme du duo où une complicité évidente s’est dessinée entre les deux concurrents, c’est le Montérégien qui a été retenu pour la suite de la compétition. Les quatre coachs, dont celui qui lui a fait une place de choix dans son équipe, Alex Nevsky, ont tous opté pour lui.

«Édouard, tu es super précis, j’adore le timbre (de ta voix). Même dans les basses, on dirait que tu es toujours haut perché […].  Je trouve ça extrêmement juste», lui a lancé l’artiste granbyen. Les compliments ont d’ailleurs fusé de toutes parts, alors que Lara Fabian s’est, entre autres, dite «émerveillée» par son talent. Le rockeur Éric Lapointe a quant à lui estimé qu’Édouard avait ni plus ni moins «tenu la chanson sur la route».

Outre sa voix et son style bien à lui, c’est la solidité du concurrent qui semble avoir fait pencher la balance en sa faveur.  Selon Nevsky, Nicolas Grynzspan a plutôt «pris des libertés qui n’ont peut-être pas toujours été au service de la chanson».

«Un plaisir d’avoir pu chanter avec […] Nicolas Grynzspan hier soir ! Merci à Alex Nevsky et Yann Perreau pour leurs bons conseils. On se revoit bientôt», a simplement commenté le participant originaire de la région sur sa page Facebook officielle, un court texte assorti d’une photo des deux chanteurs.

Rappelons qu’Édouard Lagacé avait tenté une première fois sa chance en 2016, mais n’avait pas passé le cap des auditions à l’aveugle.

 

Partager cet article