Le pont Freeport est toujours interdit à la circulation

Par Stéphanie MacFarlane
Le pont Freeport est toujours interdit à la circulation
Le pont Freeport était fermé depuis le 15 décembre dernier. (Photo : Journal Le Guide - archives)

PATRIMOINE. Lourdement endommagé par le passage d’un camion le 15 décembre dernier, le pont couvert Freeport, situé sur la rue Bell à Cowansville, est toujours inaccessible aux automobilistes. Dame nature tarde à permettre sa réouverture.

Le pont a été réparé par une équipe du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) le 10 janvier 2018. Une seule journée a été nécessaire pour effectuer ces travaux, soutient Nomba Danielle, porte-parole à la direction de l’Estrie du MTMDET.

La structure, construite en 1870, n’a cependant pu être rouverte puisque les conditions météorologiques ne permettaient pas l’installation de nouveaux gabarits limitant à 2,70 mètres la hauteur des véhicules.

«C’est la seule raison pour laquelle on ne le rouvre pas. Si on ouvre le pont sans ces gabarits, on risque de revivre la même situation qu’en décembre dernier. Les gabarits servent à délimiter la hauteur et restreindre les camions [trop hauts]», ajoute Mme Danielle.

D’autres travaux à venir

Les travailleurs doivent attendre des températures plus clémentes pour creuser le sol afin d’y installer ces gabarits. Même constat du côté de la peinture qui doit être apposée sur les parties du pont qui ont été réparées en janvier. Au moment de réaliser l’entrevue, Nomba Danielle ne pouvait se prononcer sur la date probable de la réouverture du pont.

Le pont est fermé depuis le 15 décembre 2017 après qu’un camion, dont le conducteur n’a pas respecté la hauteur permise, ait emprunté la construction située au-dessus de la rivière Yamaska Sud-Est. Sur son passage, le camion a arraché les gabarits et a endommagé le haut de la structure du pont couvert.

Depuis, les automobilistes sont invités à emprunter à un détour de quelques kilomètres pour traverser le cours d’eau. Selon le MTMDET, en moyenne 800 usagers de la route empruntaient quotidiennement le pont d’une longueur de 36,15 mètres.

Enfin, le MTMDET avait effectué une inspection générale le 17 octobre 2017. Selon le rapport produit, le pont nécessitait quelques réparations. La prochaine inspection avait été commandée pour 2019.

Partager cet article