L’histoire de Glen Sutton racontée dans un roman audio

Par Stéphanie MacFarlane
L’histoire de Glen Sutton racontée dans un roman audio
Claudine Filion-Dufresne et Andrée Pelletier (Photo : Journal Le Guide - Stéphanie Mac Farlane)

PATRIMOINE. L’histoire du hameau de Glen Sutton prend vie dans le nouveau circuit patrimonial audioguidé fraîchement lancé par la Ville de Sutton. Ce troisième opus prend la forme d’un roman audio, scénarisé par Andrée Pelletier.

Baptisé Si ces chemins pouvaient parler, le nouveau circuit patrimonial audioguidé raconte la vie mouvementée des habitants de la frontière dans le dynamisme de la prohibition et de l’essor touristique du début du 20e siècle. Le circuit, d’une durée totale de trois heures, fait découvrir les personnages artistiques et historiques de la première moitié du dernier siècle, dont Pearl Porter, Norman Edson, Aaron Allan Edson et George Brock.

Plusieurs arrêts sont prévus sur le trajet de 44 kilomètres, dont à l’ancienne école, à l’église, à l’ancienne auberge et à la maison Brock. «Le tour finit au cimetière. L’objectif est que les gens puissent voir le cimetière pas seulement comme de vieilles pierres, mais comme la mémoire de nos ancêtres», souligne Claudine Filion-Dufresne, agente de développement culturel de la Ville de Sutton. Celle-ci a assuré l’élaboration et la coordination des trois circuits patrimoniaux.

Histoire

Cette nouvelle intrigue historique baigne dans la musique, les effets sonores et le jeu de comédiens professionnels et amateurs. Ceux-ci incarnent les personnages qui habitent toujours la mémoire des aînés de Glen Sutton, l’un des neuf hameaux du Canton de Sutton. «Une vingtaine de personnes a participé à la narration. On a été porté par l’enthousiasme. Le projet est beaucoup plus gros que ce qu’on envisageait. […] Au total, 47 personnes ont contribué au projet de Glen Sutton», souligne Claudine Filion-Dufresne.

Si ces chemins pouvaient parler a été scénarisé par Andrée Pelletier. Celle-ci a notamment coscénarisé Blanche, la suite des Filles de Caleb. «J’ai eu un fun vert à faire ce projet. Quand j’écris pour le cinéma, la première chose que j’ai en tête, c’est le budget [pour le réaliser]. Mais là, j’avais juste à imaginer comment ça se passait dans le temps», raconte Mme Pelletier qui n’aime pas l’appellation «radioroman». Elle préfère plutôt parler d’un «balado narratif».

Aux histoires des personnes s’additionnent les paysages de Glen Sutton, nichés au creux de la vallée, l’architecture américaine et la rivière Missisquoi. «[Le circuit] met en valeur les paysages. Il permet de créer un lien émotif avec ce que l’on voit. Je souhaite que les gens n’entendent pas, mais qu’ils écoutent et qu’ils ne voient pas, mais qu’ils regardent», poursuit-elle.

La création musicale et sonore a été conçue par Audiotopie. Enfin, la Maison des arts de la parole et onze conteurs du Cercle des conteurs des Cantons-de-l’Est ont créé et interprété des contes et récits uniques intégrés à l’audioguide.

Le circuit est disponible en français et en anglais. Il est possible de le télécharger gratuitement sur un téléphone intelligent ou une tablette via l’application GuidiGo. «Des panneaux d’interprétation vont apparaître dans les prochaines semaines», ajoute Mme Filion-Dufresne.

Ce troisième circuit patrimonial a été réalisé grâce à une contribution financière de la Ville de Sutton et du ministère de la Culture et des Communications du Québec. Claudine Filion-Dufresne n’écarte pas la possibilité d’en réaliser un quatrième. Celui-ci s’articulerait autour de la rivière Missisquoi.

Prix national

La Ville de Sutton a remporté, le 7 juin, le prix Culture et développement 2018 dans la catégorie Municipalités de moins de 20 000 habitants pour son projet de circuits patrimoniaux audioguidés. Cette distinction a été remise par le réseau Les arts et la ville. Le jury a été impressionné par le sujet novateur, la prise en compte de l’expertise des acteurs locaux et l’implication des bénévoles et organismes. Outre les trois circuits patrimoniaux disponibles en français et en anglais, la Ville de Sutton a aussi mis en place des contes inspirés de l’histoire locale, des rallyes, des vidéos et des activités d’interprétation historiques. Ces activités font revivre l’arrivée des pionniers américains et mettent en valeur la majorité des 17 cimetières présents sur le territoire de Sutton.

Les trois circuits patrimoniaux de Sutton

Circuit 1 – Sur les traces des pionniers

Ce premier circuit aborde les thèmes de la diversité religieuse du village et l’impact de la Première Guerre mondiale sur ses habitants.

Distance : 15 kilomètres. Durée : 2h30

Circuit 2 – Mémoire des hameaux

Ce deuxième circuit commence au centre-ville de Sutton et conduit le participant vers les anciens hameaux de North Sutton et de West Sutton afin de découvrir le développement économique du 19e siècle.

Distance : 23 kilomètres. Durée : 2h45

Circuit 3 – Si ces chemins pouvaient parler

Ce nouveau circuit transporte le participant au début du 20e siècle dans les paysages du hameau de Glen Sutton. Ce parcours, inspiré des témoignages d’aînés de la communauté, permet de constater l’essor touristique en milieu rural.

Distance : 44 kilomètres. Durée : 3h.

Partager cet article