La campagne autodérisoire du PQ version «Brome-Missisquoi»

Par Stéphanie MacFarlane
La campagne autodérisoire du PQ version «Brome-Missisquoi»
L’équipe de la candidate péquiste dans Brome-Missisquoi a adapté la campagne nationale. (Photo : Montage - Gracieuseté/Archives)

POLITIQUE. La campagne d’autodérision lancée lundi par le Parti québécois (PQ) à l’échelle provinciale fait grand bruit. L’équipe d’Andréanne Larouche, la candidate péquiste dans Brome-Missisquoi, a saisi la balle au bond en adaptant localement l’opération publicitaire.

«Andréanne n’est peut-être pas la plus grande, mais comme on dit, dans les petits pots les meilleurs onguents…», Richard Leclerc, responsable des communications de la campagne d’Andréanne Larouche n’a pas tardé à composer ce message.

«J’ai fait ça très vite. Quand j’ai vu la campagne nationale, j’ai tout de suite compris que les gens allaient accrocher», raconte Richard Leclerc.

Il mentionne avoir composé quelques messages publicitaires qu’il a présentés à Mme Larouche. La phrase sélectionnée a ensuite été transmise à l’équipe nationale. «Je voulais voir ce qu’il en pensait et si c’était permis. C’est une campagne nationale, mais elle peut avoir des effets locaux», poursuit Richard Leclerc. Ce dernier a rapidement eu l’approbation pour publier le message publicitaire sur la page Facebook de la candidate de Brome-Missisquoi.

L’effet fut pratiquement immédiat, relate M. Leclerc. «C’est la publication la plus performante des derniers jours sur la page Facebook [d’Andréanne Larouche]. Dès la première heure, ça a grimpé», dit-il en faisant référence aux mentions et aux commentaires.

Il explique ces résultats par le côté léger de la publication. «Je pense que l’humour est populaire au Québec et il y a toujours une finale positive [aux messages humoristiques proposés par le PQ]. C’est de l’autodérision avec un côté positif», poursuit Richard Leclerc.

Ce dernier observera les résultats de la campagne nationale et locale. Il n’écarte pas de publier prochainement sur les réseaux sociaux les deux autres messages publicitaires autodérisoires qu’il a composés.   

 

 

Partager cet article