Isabelle Charest accède au conseil des ministres

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Isabelle Charest accède au conseil des ministres
Isabelle Charest a été nommée comme ministre délégué de l’Éducation. (Photo : archives)

POLITIQUE. La députée caquiste de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, joint les Simon Jolin-Barrette, Sonia LeBel et Geneviève Guilbault au premier cabinet des ministres du gouvernement Legault. Elle obtient le poste de ministre déléguée à l’Éducation.

«M. Legault me l’a annoncé personnellement. Les gens en parlaient beaucoup, que j’avais la possibilité d’accéder à un ministre, mais on n’y croit jamais vraiment. Franchement, c’est une situation idéale, puisque je vais travailler sur les dossiers qui m’ont menée en politique», a déclaré la nouvelle ministre.

Avec son poste de ministre déléguée à l’Éducation, elle traitera des dossiers en lien avec le loisir et le sport et d’autres sujets en lien avec l’éducation, de concert avec le ministre Jean-François Roberge.

«J’ai eu une rencontre ce matin [le 19 octobre] avec lui pour voir quels dossiers je vais traiter. Déjà, j’ai senti qu’on avait la même perspective. Je vais faire équipe avec Jean-François Roberge. C’est très sécurisant de pouvoir avoir son expérience. Je crois beaucoup aussi au travail d’équipe et on a une vision dans laquelle on va travailler ensemble.»

Isabelle Charest, qui a été assermentée avec l’ensemble de la députation de la CAQ, le 17 octobre, a été élue avec 44,4% des voix le 1er octobre. L’ancienne triple médaillée olympique avec l’équipe féminine de relais de patinage courte piste occupait le poste de responsable des communications de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs. Mme Charest a également été cheffe de mission lors des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang.

«Un des dossiers plus concrets sur lequel je vais travailler, ce sera d’améliorer l’offre sportive et culturelle dans les écoles en augmentant notamment en ajoutant une heure d’activité parascolaire de plus par jour au secondaire», a déclaré Mme Charest.

La prochaine étape d’Isabelle Charest est de trouver un bureau de circonscription et de former son équipe.

Cabinet

Mme Charest joint un groupe sélect de 26 ministres, dans un cabinet paritaire. Le cabinet est composé de 15 députés qui font leur entrée à l’Assemblée nationale. Seule la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a de l’expérience au Conseil des ministres, ayant occupé une fonction similaire de 2007 à 2012, sous le gouvernement libéral de Jean Charest. Le premier ministre François Legault a également siégé au cabinet en tant que ministre de l’Éducation et de la Santé dans les gouvernements péquistes de Lucien Bouchard et de Bernard Landry.

Le député de Granby, François Bonnardel, a par ailleurs hérité du poste de ministre des Transports et responsable de la région de l’Estrie.

C’est le député de La Prairie et président du Conseil du Trésor, Christian Dubé, qui sera responsable de la région de la Montérégie.

Partager cet article