Accusé de conduite avec facultés affaiblies : à quoi s’attendre?

Par Kim Simard
Accusé de conduite avec facultés affaiblies : à quoi s’attendre?

On ne vous le conseille certainement pas, mais si un jour vous prenez le volant en ayant consommé et que vous vous faites prendre la main dans le sac / le nez dans la poudre / les yeux dans le vague, voici quelques informations qui risquent de vous être bien utiles.

À partir de quel niveau de consommation peut-on être accusé de conduite avec facultés affaiblies?

COUP DE THÉÂTRE! Vous pouvez être accusé peu importe la quantité d’alcool ou de substance que vous avez consommée. En effet, le facteur déterminant dans l’attribution ou non d’un ticket est votre capacité de conduite. Peu importe si vous avez pris un tout petit verre de vin ou deux, si votre conduite est dangereuse, vous vous exposez aux mêmes remontrances. Chaque individu a une constitution différente et réagit très personnellement à la prise d’alcool ou de drogues. Légalement parlant, au Canada, le taux d’alcool dans le sang doit être inférieur à 80mg/100 ml lors d’une situation de conduite.

Il est important de savoir que plusieurs médicaments peuvent induire des effets indésirables pour la conduite et pourraient vous valoir une accusation criminelle. Vérifiez auprès de votre médecin si votre prescription entre dans cette catégorie. Topo de ce qu’il est néfaste (et peu recommandé) de prendre avant de partir au volant de votre bolide : alcool, cannabis, drogues diverses (cocaïne, MDMA, etc.) et médicaments (attention notamment aux effets des antidépresseurs).

Sachez aussi que, dans l’éventualité où un policier vous retrouverait assis au volant de votre voiture garée, et que vous êtes intoxiqué, vous avez de fortes chances d’être amené au poste de police. La loi vous interdit d’avoir la garde ou le contrôle d’un véhicule à moteur lorsque vous avez les facultés affaiblies. À noter que par véhicule à moteur on ne parle pas seulement de voitures, mais aussi des avions, motocyclettes, trains et bateaux.

Voici une liste exhaustive des conséquences qui peuvent s’ensuivre si vous êtes accusé de conduite avec facultés affaiblies :

  • vous pouvez perdre votre permis de conduire et / ou votre véhicule
  • vous pouvez devoir payer : une amende bien salée d’un minimum de 1000$, des frais afin de récupérer votre permis, une plus grande prime d’assurance automobile, ou des frais d’avocat
  • vous pouvez devoir assister à des cours d’éducation sur l’alcool et / ou devoir installer un antidémarreur sur votre voiture
  • vous pourriez obtenir un casier judiciaire ou même devoir aller en prison

Recourir à un avocat, ça peut être utile?

Oui. En fait, c’est la première chose que vous devriez faire si vous êtes accusé de conduite avec facultés affaiblies. C’est une accusation à prendre au sérieux, car elle peut avoir de grandes répercussions sur votre avenir. Un avocat peut, dans l’éventualité d’un délit, vous être d’une grande aide afin de recueillir les informations de votre dossier et vous préparer afin de fournir un solide témoignage lorsque vous passerez devant la cour.

Avec le temps des Fêtes qui arrive à grands pas, soyez prudents et appelez un taxi ou un Uber si vous buvez. Pour votre sécurité et celle de tous.

Partager cet article