Bromont, montagne d’expériences inaugure sa nouvelle remontée mécanique

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Bromont, montagne d’expériences inaugure sa nouvelle remontée mécanique
La nouvelle remontée mécanique hybride a nécessité des investissements de 10 M$. (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

BROMONT. La nouvelle remontée mécanique L’Express du Village de Bromont, montagne d’expériences sera disponible au public dès dimanche. La station de ski en a fait l’inauguration aujourd’hui.

La nouvelle remontée mécanique, qui a nécessité un investissement de 10 M$, compte 72 chaises de six places et 18 télécabines pouvant embarquer huit personnes en 4 min 25 s.

«C’est le début d’un temps nouveau! a lancé le président de Bromont, montagne d’expériences, Charles Désourdy. Si je reprends les paroles de mon père, ce n’est pas un rêve, c’est une vision. Les rêveurs, c’est pour les autres. Notre but, c’est de devenir une grande destination montagne au Canada.»

«Il y a huit mois, jour pour jour, on annonçait le projet d’investissement Altitude, et cette même semaine-là, on avait signé le contrat pour la remontée mécanique. Aujourd’hui, après tout ce temps-là, on peut enfin l’inaugurer, merci à tout le monde», a affirmé, la voix empreinte d’émotion, le directeur développement et projets montagnes, Benjamin Désourdy.

La remontée pourra transporter 3 220 personnes par heure, une augmentation de 34 %. Elle remplace l’ancien télésiège quadruple, qui datait de 1985.

«Cette journée de célébration prouve une fois de plus que les efforts de développement de Bromont, montagne d’expériences portent fruit, a affirmé la députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest. La réputation de notre station de ski n’est plus à faire. Son offre de services de grande qualité et la diversité de ses activités en font une destination très appréciée des amateurs de ski et de planche à neige de partout.»

Tourisme

À terme, Bromont, montagne d’expériences espère augmenter son achalandage de 15%, soit une augmentation d’environ 100 000 skieurs par année.

«Il y a plus de skieurs en Ontario, nous, principalement dans notre plan d’affaires, on veut attirer les Ontariens, sans négliger les skieurs du Québec, a déclaré Charles Désourdy. En Ontario, ils n’ont pas de montagnes d’une dimension comme la nôtre.»

«Le gouvernement veut continuer de développer le tourisme hivernal, a pour sa part affirmé la ministre du Tourisme et députée de Berthier, Caroline Proulx. Il y a tellement d’activités à faire partout à travers le Québec. On a un mandat d’attirer les gens du reste du Canada, du Québec, de l’Ontario, de la côte est américaine. Je suis convaincue que la modernisation de vos équipements va clairement contribuer à accomplir vos objectifs.»

«Bromont, montagne d’expériences est depuis longtemps signe de dynamisme, de croissance et de sa qualité de vie, a ajouté le maire suppléant de Bromont, Pierre Distillio. Illuminée, la montagne est visible à des kilomètres à la ronde pendant la saison hivernale, attirant de nombreux adeptes d’activités et de plaisirs d’hiver.»

Le président de Bromont, montagne d’expériences est clair : pour lui, il s’agit d’un des moments les plus importants de l’histoire de la station de ski.

«À part l’ouverture en 1964, c’est le plus gros moment de notre histoire, a affirmé Charles Désourdy. Avec la télécabine et le chalet, on est dans les ligues majeures maintenant. Avec Benjamin, mon fils, qui a participé à toute la construction et tout le projet de A à Z, c’est fantastique.»

Projet Altitude

La nouvelle remontée mécanique s’inscrit dans le projet Altitude, qui devrait totaliser une centaine de millions de dollars d’investissement.

«Définitivement, le prochain gros morceau, c’est le chalet en haut de la montagne, a indiqué Charles Désourdy. Ensuite, l’année suivante, on va s’occuper des bâtiments d’accueil. À travers ça, de la fabrication de neige, de nouvelles activités. Dans les cinq prochaines années, ça va bouger beaucoup.»

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des