Zeal Motor lance son Fat Truck à Bromont

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Zeal Motor lance son Fat Truck à Bromont
Le Fat Truck est d’une dimension de 2,5 m de hauteur par 2,5 m de largeur par 3,7 m de longueur et peut accueillir jusqu’à huit personnes à bord. (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

INDUSTRIE. L’entreprise Zeal Motor, installée dans le Parc scientifique de Bromont, lance officiellement son véhicule utilitaire tout-terrain industriel, le Fat Truck, destiné au transport de personnes et de matériel en conditions difficiles. Ce projet, qui a nécessité un investissement de 1,5 M$, créera une quinzaine d’emplois dans les deux prochaines années.

L’idée d’un véhicule utilitaire industriel monté sur des roues surdimensionnées est venue des trois fondateurs de l’entreprise, Maxim O’Shaughnessy, Benoit Marleau et Amine Khimjee.

«La compagnie a été fondée en février 2018, a relaté M. O’Shaughnessy. Il y avait un besoin criant dans le marché et on a voulu y répondre. Quand on a trouvé la solution avec les pneus, on s’est dit qu’il fallait reprendre le concept de roues surdimensionnées et l’appliquer sur un véhicule industriel.»

Selon les fondateurs de l’entreprise, ce qui fait la force du trio, c’est sa complémentarité. M. O’Shaughnessy est issu du domaine des opérations industrielles, M. Marleau, en ingénierie, alors que M. Khimjee tire son expérience du domaine de la vente.

«Ça prenait trois choses pour entrer dans le projet, ça nous prenait, nous trois, a affirmé M. Khimjee. On est trois experts dans nos domaines. À trois, on se complète très bien et on est capables de vous présenter ça aujourd’hui.»

Avec son véhicule qui peut accueillir un maximum de huit personnes, Zeal Motor axe sa clientèle vers quelques domaines industriels spécifiques.

«Les marchés principaux qu’on vise, ce sont les lignes électriques, les gazoducs, les pipelines, les parcs éoliens et les premiers répondants. On se rappelle à Saint-Jean, quand il y a eu les inondations, les chemins sont inondés et on est incapables d’aller chercher les gens l’hiver quand l’eau monte. Aujourd’hui, le Fat Truck va permettre de faire ces choses-là. C’est un véhicule amphibie.»

«Il y a beaucoup de marchés secondaires, les stations de ski, les exploitations minières, qui pourraient être intéressées par ce type de véhicule», a ajouté Maxim O’Shaughnessy.

Marché

Zeal Motor cible principalement les États-Unis, le Canada et les pays scandinaves comme marchés.

«80% de nos véhicules vont être exportés vers les États-Unis. Les pays scandinaves ressemblent beaucoup à ici en termes de relief et de conditions. Ils ont toujours montré de l’intérêt pour des véhicules de ce type-là.»

Pour la première partie de l’année, l’entreprise s’est engagée à produire une trentaine de véhicules.

«On bâtit la fondation manufacturière pour en faire 500 annuellement», a relaté M. O’Shaughnessy.

Investissements

L’entreprise a pu bénéficier de quelques subventions pour la réalisation de son projet. Le gouvernement du Québec a investi 204 000 $, 150 000 $ provenant d’Investissement Québec et un peu plus de 54 000 $ du Programme Exportation du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Ottawa a pour sa part financé le projet à la hauteur de 369 000 $, 150 000 $ du Conseil national de recherche du Canada et 219 000 $ de Développement économique Canada.

Le Centre d’aide aux entreprises Haute-Yamaska et région, le Centre local de développement de Brome-Missisquoi et la Société de développement économique de Bromont ont également soutenu le projet.

 

Partager cet article

1
Leave a Reply

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Paul Gray Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Paul Gray
Invité
Paul Gray

Good Day, We have three Sherps in our fleet that we use for remote operations. I drive the Sherps on an Average of 20 to 40 hr per week spring, summer and fall not as much in the winter. If you are in the Calgary area to a trade show and I’m off work i would love to try out your Fat Truck. Its going to be a hard sell in western Canada to sell your vehicle if it cannot keep up with a Sherp.