Le nombre de crimes à la baisse à Bromont

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Le nombre de crimes à la baisse à Bromont
Dans les dix dernières années, le nombre de crimes a diminué de plus de la moitié à Bromont. (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

POLICE. Le Service de police de Bromont a dévoilé mardi son bilan de l’année 2018. Si le nombre de déplacements policiers a augmenté de 7,8 % par rapport à 2017, le taux de criminalité est encore une fois à la baisse avec 13,5 % moins de crimes perpétrés l’an dernier.

Le directeur du Service de police de Bromont, Jean Bourgeois, était d’ailleurs bien fier de présenter ce bilan, en signalant notamment que malgré l’augmentation de la population, des visiteurs et du nombre d’employés au parc scientifique dans les cinq dernières années, le taux de criminalité est à la baisse.

«La criminalité depuis 2013 a diminué de 22 %, a noté M. Bourgeois. Quand on compare avec 2008, ça a diminué de 52 %. En 2018, on a le plus bas taux d’infractions répertoriées au moins depuis que je suis directeur au service de police, c’est-à-dire 14 ans, et même avant. C’est un taux de criminalité très satisfaisant.»

Pratiquement toutes les différentes catégories de crime ont connu une baisse par rapport à 2017, mis à part les conduites avec capacités affaiblies par la drogue qui ont doublé marginalement en passant de deux à quatre.

«C’est une baisse qui est relativement généralisée dans l’ensemble de nos crimes-indices, a indiqué Jean Bourgeois. Un des chiffres pour lequel nous sommes très contents, c’est celui des crimes contre la personne, ce qu’on considère les crimes les plus sérieux, avec une baisse de 7,5 %, ce qui n’est pas négligeable.»

La baisse est plus significative que celle de 2017, alors que le SPB avait rapporté une diminution de 1,3 %.

Le taux de solution des crimes est par ailleurs à la hausse avec 59,14 %. M. Bourgeois indique qu’un taux de 60 % est généralement considéré comme excellent.

M. Bourgeois a toutefois noté un bémol dans le bilan : l’augmentation du nombre de collisions. Cependant, le nombre d’accidents avec blessés ou nécessitant un rapport d’accident est en baisse.

«Seule petite ombre au tableau, c’est au niveau des collisions. On a une augmentation de 8,9 %. Cette hausse-là peut être attribuée à plusieurs facteurs, la météo, un nombre plus important de visiteurs, par exemple», a expliqué le directeur du service de police.

Objectifs

Dans son bilan, le Service de police de Bromont s’est fixé des priorités pour l’année 2019.

Il reconduit l’élaboration du plan d’action pour améliorer la prise en compte des préoccupations des citoyens, qui faisait partie des priorités en 2018. Le plan avait été mis de côté temporairement en raison du projet de la desserte de Lac-Brome, qui est également dans les priorités pour 2019.

Comparaison entre le nombre de crimes en 2017 et en 2018 sur le
territoire de Bromont
Types de crimes 2017   2018
  
  Différence
  
  Crimes contre la personne
  
  53
  
  49
  
  -7,5%
  
  Introduction par effraction et vol
  
  25
  
  16
  
  -36%
  
  Vol de véhicules
  
  11
  
  10
  
  -9,1%
  
  Capacités affaiblies par l’alcool
  
  48
  
  36
  
  -25%
  
  Capacités affaiblies par la drogue
  
  2
  
  4
  
  100%
  
  Vols de moins de 5 000 $
  
  41
  
  23
  
  -43,9%
  
  Autres infractions (méfaits,
  stupéfiants, fraudes, etc.)
  
  117
  
  119
  
  1,7%
  
  Total
  
  297
  
  257
  
  -13,5%
  
Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des