Un nouveau CPE naîtra à Brigham

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Un nouveau CPE naîtra à Brigham
Le maire de Brigham, Steven Neil, accompagné de la directrice générale du CPE Le Papillon Bleu, Manon Marchand (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

ENFANCE. Le Centre de la petite enfance (CPE) Le Papillon Bleu ouvrira une troisième installation à Brigham sous peu, qui pourra accueillir 65 enfants de 0 à 5 ans. Le CPE, qui chapeaute déjà deux installations à Cowansville, espère pouvoir ouvrir les portes du nouvel établissement au mois d’août.

Le CPE sera situé à l’angle de la route 139 et de l’avenue des Érables. Le projet est dans les cartons depuis 2013.

«La priorité sera donnée aux gens de Brigham et d’East Farnham, a indiqué la directrice générale du CPE Le Papillon Bleu, Manon Marchand. Par la suite, n’importe qui qui passe par là pourra donner son nom pour s’inscrire. Quand on a fait notre étude de marché en 2013, on répondait aux critères de population. En étant situé là, l’avantage, c’est qu’on fait chercher toutes les municipalités autour.»

«Nous, on est extrêmement contents que ça se réalise, a affirmé le maire de Brigham, Steven Neil. Le coin n’est pas aussi champêtre que derrière l’hôtel de ville, mais stratégiquement, tout le monde passe par là. Il y a un parc municipal juste à côté. Nous, on est prêts à investir de l’argent pour l’aménager différemment, mettre des arbres, changer les modules, s’il le faut, pas juste pour la garderie, mais pour tout le secteur.»

Le CPE pourra accueillir jusqu’à 15 poupons âgés de moins de 18 mois, alors que les 50 autres places seront réservées aux enfants entre 18 mois et 5 ans.

«Quand on regarde les derniers plans du ministère de la Famille, en ouvrant celui-ci à Brigham, Brome-Missisquoi sera couvert à 105 %, a souligné Mme Marchand. L’équilibre va être là.»

En tout, ce sont 15 postes d’éducatrices, de cuisiniers et d’administrateurs qui seront créés. Le CPE investira 180 000 $ pour la nouvelle installation. Le ministère de la Famille injectera le même montant.

«Avec ça, on va être capables d’aménager l’intérieur de la bâtisse, nos aires de jeux, acheter le matériel», a expliqué la directrice générale du CPE.

Le promoteur, Groupe CGP, assumera le reste de la facture. Si le montant total de l’investissement est confidentiel, le projet était évalué à plus de 1,2 M$ lors des premières analyses de coûts en 2013.

Projet à longue haleine

Le projet a connu quelques embûches depuis qu’il a été amorcé en 2013. Le gouvernement provincial a modifié certaines règles concernant l’ouverture de nouveaux CPE.

«Au départ, c’est nous qui construisions et allions être propriétaires, mais là, il fallait un promoteur, aller en location et fournir 50 % du montant, a relaté Manon Marchand. On s’était associé avec la Municipalité de Brigham, mais ça n’a pas fonctionné, c’était beaucoup de coûts.»

Le CPE est rendu à l’étape de déposer les plans architecturaux au ministère de la Famille pour approbation.

«Il faut comprendre qu’on travaille avec le ministère de la Famille, le ministère de l’Environnement, le ministère des Affaires municipales, a expliqué Mme Marchand. On est tributaire des délais de tous ces ministères-là. Ouvrir un CPE, ce n’est pas de se dire que je veux ouvrir une garderie et que ça ouvre demain. Il y a plusieurs étapes.»

«On espère que les ministères collaborent avec nous afin que ça se fasse dans les plus brefs délais», a ajouté le maire Steven Neil.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des