Sutton et Lac-Brome font la cour aux travailleurs immigrants

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Sutton et Lac-Brome font la cour aux travailleurs immigrants
Yao Olivier Gbable, un travailleur immigrant originaire de la Côte d'Ivoire, découvre la station de ski de Sutton. (Photo : Gracieuseté)

TRAVAIL. Vingt et un travailleurs immigrants de la région de Montréal ont pris l’autobus, mercredi dernier, à destination de la MRC de Brome-Missisquoi, où une journée ponctuée d’activités récréatives, d’information et de familiarisation.

«Je suis passée les prendre au terminus Berri-Maisonneuve, tôt le matin, et le transporteur Limocar nous a déposés à l’autoparc de Bromont, où nous attendait un autobus du service de transport de la MRC», indique Catherine Lizotte, agente de développement à l’immigration à la MRC de Brome-Missisquoi.

Le comité d’accueil était également composé de Nicolas Luppens, agent de migration chez Place aux jeunes, et d’Oscar Dominguez, agent de régionalisation chez Solidarité ethnique régionale de la Yamaska.

La découverte du ski

Les visiteurs ont été accueillis à l’hôtel de ville de Sutton par le maire de cette localité, Michel Lafrance, son homologue d’Abercorn, Guy Gravel, et sept employeurs de la région.

Ils ont ensuite eu l’occasion de visiter et de goûter aux produits de la microbrasserie La Brouërie et la Bagel Shop, puis de faire un détour par Abercorn, avant de se diriger vers la station de ski.

«Cet arrêt a été le clou de la journée pour les participants qui provenaient majoritairement de pays africains. Ils ont été particulièrement impressionnés par les skieurs», signale Mme Lizotte.

Direction Lac-Brome

Les participants et leurs accompagnateurs ont dîné au centre communautaire de la rue Victoria, à Knowlton, en compagnie du maire de Lac-Brome, Richard Burcombe, et du conseiller municipal de Bolton-Ouest, Jean-Pierre Pouliot. Deux employeurs du secteur étaient également sur place pour une présentation de leur entreprise.

Le périple des visiteurs montréalais s’est terminé avec une tournée du village, du lac, des écoles et des autres services publics de Lac-Brome.

Cinq journées d’accueil

La rencontre du 27 mars complète une série de cinq journées d’accueil, dans autant de localités, mettant l’emphase sur les opportunités d’emploi et la qualité de vie qui attendent les personnes désirant s’établir dans Brome-Missisquoi.

Répondant à l’invitation de la MRC de Brome-Missisquoi, pas moins de 150 nouveaux arrivants ont pris part aux visites organisées de Bromont, Bedford, Farnham, Cowansville et Sutton/Lac-Brome au cours des douze derniers mois.

«S’il n’est guère difficile de vendre les attraits de notre région aux travailleurs immigrants, notre véritable défi consiste plutôt à les aider à se trouver du travail ici», précise Mme Lizotte.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des