Bromont reçoit 120 000 $ de Québec pour la réfection des sentiers du parc des Sommets

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Bromont reçoit 120 000 $ de Québec pour la réfection des sentiers du parc des Sommets
La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a annoncé l’octroi d’une aide financière de 120 000 $ à la Ville de Bromont pour le réaménagement des sentiers du parc des Sommets. (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

SUBVENTION. La ministre déléguée à l’Éducation et députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, a annoncé l’octroi de 6 M$ pour 73 projets dans le cadre du Programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air (PSSPA). La Ville de Bromont est l’un des bénéficiaires de ce programme, recevant un montant de 120 000 $ pour la réfection des sentiers du parc des Sommets.

«Le programme, c’est de mettre à niveau les sentiers qui sont déjà existants, ça peut être pour la connectivité entre les différents parcours, les rendre plus accessibles, élargir certains tronçons, a expliqué Mme Charest. Pas mal toutes les régions du Québec sont touchées, il y en a en Estrie et dans Brome-Missisquoi, aussi, il y a d’autres projets qui seront annoncés.»

Les projets ont été choisis en fonction de divers critères comme l’accessibilité, les besoins dans la région et son urgence.

Des 73 projets sélectionnés parmi la banque d’un peu plus de 200 candidatures, onze sont situés en Estrie et quatre en Montérégie. Les onze projets en Estrie totalisent une somme de 850 000 $ alors que les quatre en Montérégie recevront une enveloppe de 417 000 $.

Pour le projet de Bromont, la Ville investit 30 000 $ supplémentaires, pour un total de 150 000 $ pour la réfection des sentiers du parc des Sommets.

Le maire de Bromont, Louis Villeneuve, n’a pas caché son enthousiasme par rapport à cette annonce d’aide financière.

«Ça vient contribuer à la réalisation de ce parc-là, a affirmé M. Villeneuve. Il y a énormément de travail, on a acheté les terrains, mais ensuite, il faut le faire, le parc. Puisqu’on veut faire de la conservation, il y a des sentiers qui doivent être déplacés ou fermés, des liens devront être faits. C’est beaucoup de travail, beaucoup de planification et ça prend beaucoup d’argent.»

Parc des Sommets

Plus spécifiquement, le projet au parc des Sommets est scindé en trois volets.

«Le plus gros montant, on parle d’une somme de 80 000 $ prévue pour la mise à niveau de sentiers dans le secteur de la servitude trois saisons, sur le terrain de ski Bromont entre le mont Bernard et le mont Spruce, a indiqué la chargée de projet du parc des Sommets et responsable des sentiers municipaux de Bromont, Annie Cabana. On a plusieurs sentiers qui devront être mis à niveau soit pour des raisons environnementales ou de durabilité de sentier. Les deux autres projets se situent sur deux sections de la ceinture de randonnée, qui est le sentier multifonctionnel de 15 km qui entourent le mont Brome.»

Le sentier qui ceinture le mont Brome sera mis à niveau de façon à ce qu’il puisse être entretenu tout au long de l’année.

«On va pouvoir offrir des activités quatre saisons, on pense entre autres au fatbike, au ski de fond hivernal, à la randonnée pédestre ou encore à la course en sentier, a souligné Mme Cabana. Les deux sections étant réaménagées vont offrir un niveau de sentier plus débutant et vont permettre à la machinerie de pouvoir passer.»

La dernière section qui sera modifiée est située près des rues Jones et Dorchester, dans le projet Côte Est.

«Il y a eu du développement immobilier qui s’est fait au cours des dernières années et ce sentier-là a été hachuré et accidenté par l’implantation des projets. Ce qu’on veut faire, c’est permettre le réaménagement et la mise à niveau de ce sentier-là pour offrir aux gens du secteur un transport actif, mais aussi un accès direct aux sentiers existants.»

Les travaux se mettront en branle dès le dégel et se continueront jusqu’en décembre.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des