Mineur abattu par la SQ à Lac-Brome: le BEI dépose son rapport d’enquête

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Mineur abattu par la SQ à Lac-Brome: le BEI dépose son rapport d’enquête
(Photo : Journal Le Guide-Stéphanie Mac Farlane)

FAITS DIVERS. Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a complété son rapport sur l’événement qui a coûté la vie à un adolescent de 17 ans, le 25 juillet dernier, à Lac-Brome, à la suite d’une intervention policière de la Sûreté du Québec (SQ).

Le dossier est maintenant entre les mains des procureurs de la Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP) qui déterminera si des accusations devront être portées contre les policiers impliqués dans cet événement.

Dans le rapport du BEI, dont le Journal Le Guide a obtenu copie, on y apprend qu’un appel au 911 a été logé aux environs de 1h20 du matin pour un «homme armé, qui crie et marche seul sur le chemin Knowlton.» Toujours selon le BEI, les six policiers déployés sur les lieux ont localisé l’individu en détressee alors qu’il se trouvait dans un stationnement d’un restaurant affecté. À leur arrivée, les patrouilleurs ont constaté que l’individu était armé d’un pistolet. Ces derniers ont tenté de raisonner l’adolescent en l’invitant à lâcher son arme, mais en vain.

«Un 2e policier prend le relais pour s’adresser au civil en anglais et tenter de négocier avec lui.  Il  lui demande à nouveau de lâcher son arme. L ‘homme n’obtempère pas, gesticule et se déplace en brandissant son arme, notamment en direction des policiers qui sortent la leur. Un des policiers tire et atteint le civil», écrit le BEI dans son rapport.

Blessé, l’adolescent est transporté à l’hôpital où son décès est constaté. «Le rapport d’expertise en balistique a démontré que l’arme appartenant au civil était un pistolet à CO2», lit-on dans le document du BEI rendu public ce vendredi.

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des