Bataille contre un lymphome d’Hodgkin: Max Parrot prend du mieux

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Bataille contre un lymphome d’Hodgkin: Max Parrot prend du mieux
Max Parrot avait annoncé en janvier dernier qu’il était atteint d’un lymphome d’Hodgkin. (Photo : Gracieuseté/Vincent Éthier – Comité olympique canadien)

SPORTS. Le planchiste bromontois, Max Parrot, a tenu une conférence de presse, jeudi, afin de faire le point sur son état de santé. Il a annoncé une excellente nouvelle : le cancer, un lymphome hodgkinien dont il est atteint, est pratiquement disparu.

«J’ai fait un scan de mon corps dernièrement pour savoir à quel stade j’étais rendu, a relaté l’athlète de 24 ans. Le cancer est pratiquement presque tout disparu. C’est une excellente nouvelle, ça veut dire que les traitements vont à merveille. Je suis présentement à mon neuvième traitement, il m’en reste trois. Il faut s’assurer que toutes les cellules cancéreuses soient mortes d’ici la fin des traitements.»

Malgré qu’il était en traitement, et qu’il le sera encore jusqu’à la fin juin si tout se passe bien, le médaillé d’argent aux Jeux olympiques de Pyeongchang s’est tout de même entraîné pour rester au haut de sa forme.

«Durant les derniers mois, il y a eu beaucoup de hauts et de bas moments, mais je me suis quand même entraîné au gym, a-t-il affirmé. J’ai quand même pu voyager, ce que je ne croyais pas être capable de faire pendant mes traitements. Je suis allé à Whistler quatre ou cinq fois. Ça m’a fait un grand bien de faire un peu de planche à neige, de sortir dans les grandes montagnes.»

Si, physiquement, il avoue qu’il a perdu du cardio et un peu de masse musculaire, ce qui a été plus difficile a été du côté mental.

«La chose la plus dure cet hiver, ça a été par rapport à mon mental, ce que je trouve quand même ironique, parce que, normalement, je me considère comme une personne très forte mentalement. En temps normal, je suis capable de contrôler mes peurs, mes stress. En ce moment, je pourrais dire que c’est la maladie qui a le contrôle sur moi. C’est une bataille contre moi-même.»

Son objectif est clair : être capable de retourner à l’entraînement le plus rapidement pour prendre part aux prochains X Games.

«Avec la fin de mes traitements, ça me laisserait deux mois pour m’entraîner et reprendre la forme pour prendre part aux X Games en Norvège, à la fin août, a-t-il déclaré. C’est une assez grande motivation pour moi de revenir sur la track le plus rapidement possible.»

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des