Une coopérative jeunesse voit le jour à Cowansville

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Une coopérative jeunesse voit le jour à Cowansville
Les coordonnateurs de la nouvelle coopérative jeunesse, Olivier Cantin et Claudia Airoldi, avec la directrice et responsable des programmes de J’entreprends mon été, Alysson Gince (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

ENTREPRENEURIAT. Une toute nouvelle coopérative d’initiation à l’entrepreneuriat collectif naît à Cowansville. À l’instar des initiatives déjà lancées à Farnham et à Granby depuis plusieurs années, une quinzaine de jeunes de 12 à 17 ans seront recrutés pour former la première cohorte de cette coopérative jeunesse qui s’intitulera J’entreprends mon été, à Cowansville.

«Le programme commencera à la fin juin, à la suite de la fin des classes, et se poursuivra pendant huit semaines, a expliqué la directrice et responsable de J’entreprends mon été, l’organisme qui chapeautera le projet, Alysson Gince. Ces jeunes-là seront encadrés par deux coordonnateurs, qui viennent de l’Université de Sherbrooke en administration et entrepreneuriat. Ils accompagneront nos jeunes à développer leurs qualités entrepreneuriales, à découvrir les rouages de l’entrepreneuriat et à mieux se connaître pendant cet été. Le déroulement va se faire en deux étapes. À partir de la fin mai jusqu’à la fin juin, les coordonnateurs vont être en poste pour faire le recrutement des élèves. On va aller dans les écoles, à Massey-Vanier, pour faire des kiosques, on va aussi faire des entrevues de sélection.»

Dès que les jeunes seront sélectionnés, ils composeront rapidement les différents comités de la coopérative.

«Déjà, on va commencer rapidement avec la formation du conseil d’administration pour aller choisir les orientations qu’ils veulent prendre, les valeurs de l’entreprise, le salaire qu’ils voudront avoir pour les différents types de contrats, a indiqué Mme Gince. Évidemment, les salaires peuvent varier d’un contrat à l’autre, selon si c’est du gardiennage d’enfants ou de la tonte de gazon. Avec les comités, ils vont pouvoir aller faire le marketing, commencer les contrats avec ce qu’on aura déjà recruté au début pour que, dès qu’ils rentrent, ils puissent maximiser leur expérience.»

L’idée est partie de la Ville de Cowansville qui souhaitait trouver des activités pour les adolescents durant l’été.

«Tout commence par un »ah, ce serait le fun que », de là est germée l’idée de créer cette coopérative-là, a relaté la mairesse de Cowansville, Sylvie Beauregard. Nous, à Cowansville, on se posait beaucoup de questions avec les gens qui travaillent sur la politique famille sur ce qu’on fait avec nos ados, qui sont souvent trop vieux pour les camps de jour, mais pas assez pour aller travailler dans une entreprise privée. Le juste milieu, c’est une coopérative. Je pense que c’est l’idéal pour nos jeunes.»

«Le premier constat que j’ai fait, c’est que la communauté souhaite vraiment appuyer ce projet-là, a déclaré de son côté l’agente de promotion de l’entrepreneuriat coopératif jeunesse du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, Hélène Paré. C’est le facteur numéro un de réussite. Ensuite, il fallait trouver un organisme qui allait agir comme porteur pour le projet. C’est là qu’est arrivé Alysson et J’entreprends la relève. Leur expérience au niveau de l’accompagnement de projet et au développement des caractéristiques entrepreneuriales chez les jeunes, je pense, va venir contribuer au deuxième facteur de réussite. Le troisième facteur de réussite, ça va être la qualité d’accompagnement des coordonnateurs.»

C’est plus d’une centaine de coopératives jeunesses de ce type qui existent un peu partout dans la province.

«Le succès d’une coopérative d’initiation à l’entrepreneuriat collectif repose sur l’implication de la communauté, a affirmé la directrice du Fonds étudiant, Danielle Boulet. Ce sont plus de 1000 jeunes qui vont participer à un projet éducatif grâce à l’implication des partenaires. On espère que la communauté va faire boule de neige en impliquant d’autres gens.»

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des