La population est invitée à découvrir le savoir-faire agricole d’ici en septembre

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
La population est invitée à découvrir le savoir-faire agricole d’ici en septembre
La Coop de solidarité des Jardins du pied de céleri, la ferme d’élevage WOW Freli Alpaga et l’érablière La Coulée suisse sont les trois fermes de Brome-Missisquoi qui participeront à la journée Portes ouvertes sur les fermes du Québec. (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

AGRICULTURE. L’Union des producteurs agricoles de la Montérégie a dévoilé les 19 fermes participantes lors de la 17e édition de l’événement Portes ouvertes sur les fermes du Québec, qui se tiendra le 8 septembre. Le public est invité à découvrir le savoir-faire des agriculteurs avec un thème particulier cette année, L’environnement, c’est notre culture!.

«En effet, depuis de nombreuses années, les agricultrices et les agriculteurs font de multiples efforts pour réduire leur empreinte environnementale, améliorer la qualité de l’eau, du sol et de l’air ainsi que de favoriser le bon voisinage, a déclaré le président de l’UPA Montérégie, Christian St-Jacques, lors de la conférence de presse qui se tenait mercredi dernier à la Coop de solidarité des Jardins du pied de céleri de Dunham, qui est l’une des fermes participantes. Lors des portes ouvertes, les fermes aborderont plusieurs sujets en lien avec l’environnement. Les visiteurs pourront découvrir les actions déployées pour assurer la conservation des sols, la réduction de l’utilisation des pesticides, la gestion des fumiers, la protection des cours d’eau et la réduction des gaz à effet de serre.»

Dans Brome-Missisquoi, en plus des Jardins du pied de céleri, la ferme d’élevage WOW Freli Alpagas et l’érablière La Coulée Suisse, toutes deux situées à Frelighsburg, accueilleront les citoyens lors de cette journée.

«Pour nous, c’est vraiment important depuis le début de la ferme d’amener les gens ici, a affirmé l’une des copropriétaires des Jardins du pied de céleri, Anne-Sophie Tardif. C’est pour ça qu’on a développé notre kiosque avec l’intention que les gens s’approprient la ferme, voient comment poussent les légumes et sachent d’où viennent les aliments qu’ils mangent. Participer aux portes ouvertes, c’était tout naturel.»

La préfète de la MRC de Brome-Missisquoi, Sylvie Dionne-Raymond, a souligné l’importance de l’agriculture pour la région.

«Le berceau de la viniculture au Québec, Brome-Missisquoi se démarque par une identité agroalimentaire forte, diversifiée et innovante avec une chaîne de valeur agroalimentaire composée de 1 100 entreprises, dont 720 fermes, a affirmé Mme Dionne-Raymond. L’agroalimentaire est à la fois un moteur économique d’envergure et un secteur attractif pour la région.»

«Ces entreprises génèrent à elles seules des revenus de plus de 238 M$ par année, a de son côté indiqué le membre exécutif du syndicat de l’UPA Brome-Missisquoi, Daniel Meunier. Les principales productions sont l’érable, les grains, le lait, le bœuf, le porc et la production maraîchère. Les entreprises agricoles créent de la richesse, particulièrement en milieu rural. Elles achètent, investissent et emploient de la main-d’œuvre localement.»

«Les agriculteurs, les éleveurs, les producteurs sont des gens passionnés, a pour sa part soutenu Johanne Gauvin, l’attachée politique de la députée provinciale de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest. Leur travail exige de longues heures et comportent de nombreux défis. Les portes ouvertes sur les fermes de l’UPA sont une façon merveilleuse de promouvoir et de mettre en valeur leurs réalisations. Ce sont aussi de belles visites amusantes et très instructives à faire en famille.»

La MRC et le Centre local de développement se sont également associés pour fournir un service de navettes du transport collectif pour faciliter la circulation durant cette journée.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des