Mesures de sécurité pour l’utilisation d’un abri d’auto

Mesures de sécurité pour l’utilisation d’un abri d’auto

Pour éviter de déneiger tout l’hiver, les abris d’auto ont vraiment la cote. Bien connu sous l’appellation « abri d’auto Tempo », ils surgissent un peu partout dans les entrées des maisons à l’arrivée de la période hivernale.

Avant d’installer un tel abri chez soi, il y a plusieurs mesures de sécurité à respecter. Règle générale, chaque municipalité a sa propre législation au sujet des abris d’auto. Certaines refusent systématiquement que ces abris soient installés sur leur territoire, alors que d’autres interviennent au niveau de la période, de l’emplacement, de la hauteur, des matériaux utilisés et des distances à respecter.

En sécurité chez soi

L’alternance des averses de neige, de pluie, de redoux et de gel transforme la belle neige légère en un bloc très lourd. C’est ce poids qui occasionne l’affaissement de la tubulure, structure de l’abri d’auto.

Pour que votre abri d’auto temporaire ne se transforme pas en danger public, il faut tout d’abord ne pas tenir uniquement compte du facteur prix lors de l’achat. Les abris d’auto peu dispendieux se vendent rapidement… et ne durent pas tous très longtemps! Pour que votre investissement soit durable et sécuritaire, une attention particulière doit être portée à la qualité des matériaux. La possibilité d’acheter des pièces de remplacement et la facilité à se les procurer devraient également constituer un incitatif à la prise de décision.

Aucune accumulation de neige ne doit être tolérée sur l’abri. Il faut déneiger par l’extérieur à l’aide d’un balai-brosse ou d’une gratte pour toiture, sans débalancer la structure. Les boulons qui jointent les tubes les uns aux autres doivent être vérifier régulièrement puis resserrés au besoin.

Enfin, aucun véhicule ne doit être laissé en marche à l’intérieur de l’abri.

Une installation adéquate

Afin d’être sécuritaire, votre abri auto Tempo doit présenter une structure arrondie ou à pente prononcée pour empêcher la neige de s’accumuler. Si la toile est tendue, le déneigement sera facilité. Côté tubulure, l’acier galvanisé grade 16 a la réputation de résister davantage à la corrosion. L’espace entre les arceaux métalliques ne doit pas dépasser 2 pieds.

La toile, préférablement fabriquée de fibres de polyéthylène tissées, doit être renforcée stratégiquement aux points de contact avec la structure de l’abri, puis retenue par laçage avec bande à œillets et corde.

Une norme et une certification au niveau de la fabrication

Suite au décès de deux personnes ainsi qu’aux nombreux blessés en raison de l’effondrement d’abris auto temporaire lors des hivers particulièrement enneigés de 2008 et 2009, le gouvernement du Québec a établi, en 2015, une norme pour encadrer la fabrication de ces abris. Afin de s’assurer que les abris vendus étaient résistants aux conditions hivernales nouvelles, cette recommandation pose les bases au niveau du poids de la neige supporté, de la performance de la toile et des ancrages fortement recommandés.

Bien que l’application de cette norme soit volontaire pour les fabricants, les utilisateurs d’abri auto Tempo devraient s’informer de ces spécifications techniques au moment d’acheter un abri.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des