«Andréanne Larouche n’aura pas besoin d’un an pour apprendre» – Christian Ouellet, ex-député du Bloc

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
«Andréanne Larouche n’aura pas besoin d’un an pour apprendre» – Christian Ouellet, ex-député du Bloc
À 85 ans, Christian Ouellet n’a rien perdu de son intérêt pour la politique. (Photo : Le Guide – Archives)

POLITIQUE. L’ancien représentant de Brome-Missisquoi à la Chambre des Communes, Christian Ouellet, est doublement heureux. Sa formation politique a fait élire 32 députés, le 21 octobre dernier, et son ex-attachée politique l’a emporté dans le comté voisin de Shefford.

Christian Ouellet avait prédit l’élection de 30 députés du Bloc québécois (BQ) et les résultats du dernier scrutin lui ont donné raison. Ce dernier attribue notamment la remontée de cette formation politique à la personnalité de son nouveau chef.

«Yves-François Blanchet a su rallier tout le monde et trouver les bons mots pour raviver la fierté des Québécois», affirme-t-il.

M. Ouellet estime par ailleurs que «la qualité» des candidats du BQ y a également été pour quelque chose.

«Le Bloc présentait des candidats intéressants aussi bien dans notre région qu’ailleurs au Québec. Dans Brome-Missisquoi, Monique Allard a livré une belle lutte, mais comme il s’agissait de sa première candidature, elle n’était pas connue. Beaucoup d’électeurs ont voté pour la libérale parce qu’ils la connaissaient de nom. La situation aurait été bien différente si Mme Allard en avait été à sa deuxième campagne électorale », indique-t-il.

Victoire dans Shefford

Si l’ancien doyen de la Chambre des communes se dit particulièrement heureux du retour en politique de la députée Claude De Bellefeuille après huit ans d’absence, il admet que l’élection d’Andréanne Larouche dans le comté de Shefford le ravit également au plus haut point.

«Andréanne est réellement capable et bien préparée. Elle a les idées claires et nettes et vous pouvez être assurés qu’elle va faire une bonne députée. Qui plus est, ça ne lui prendra pas un an à apprendre les rouages du métier. Les citoyens de Shefford vont pouvoir bénéficier de son expérience dès son entrée en poste», précise M. Ouellet.

Il convient de rappeler qu’Andréanne Larouche a été l’adjointe de comté de Christian Ouellet de 2007 à 2011. Elle a notamment travaillé aux bureaux de Cowansville et d’Ottawa, jusqu’au départ à la retraite du député bloquiste.

Une force à Ottawa

Christian Ouellet prend soin de rappeler que le BQ redevient le troisième parti en importance au parlement canadien avec ses 32 députés et devance ainsi le NPD qui jouait ce rôle depuis 2015.

«Le Bloc redevient une force à Ottawa. Il disposera d’un bon temps de parole à la Chambre des communes et disposera d’un nombre suffisant de députés pour un bon partage des tâches au sein des comités parlementaires», signale-t-il.

Bien que le Parti libéral du Canada ait davantage d’affinités avec le NPD qu’avec le BQ, M. Ouellet croit que le gouvernement Trudeau pourrait avoir besoin des voix des députés bloquistes pour conserver la majorité.

On se souviendra que l’ancien député de Brome-Missisquoi a notamment siégé à Ottawa alors que le parti au pouvoir était minoritaire à la Chambre des communes.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des