Usine Fabritec: de nouveaux proprios relancent les activités à Bromont

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Usine Fabritec: de nouveaux proprios relancent les activités à Bromont
L'entrée en scène du duo Messier-Lifraine permettra de préserver une vaste part des employés de l'usine Fabritec du boulevard de l'Aéroport. (Photo : Journal Le Guide-archives)

ÉCONOMIE. Après s’être placé sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité en juillet dernier, le fabricant d’armoires de cuisine, Fabritec, pourra relancer ses opérations cette fois avec de nouveaux patrons aux commandes de l’entreprise. Les hommes d’affaires Alain Messier et Sergio Lifraine viennent de mettre la main sur les actifs du manufacturier de Bromont, a-t-on appris hier en fin de journée.

Les derniers détails de la transaction ont été entérinés, vendredi dernier, avec l’accord de la Cour supérieure. Notons que le syndic Restructuration Deloitte inc. avait été mandaté pour liquider les avoirs de Fabritec,

L’entrée en scène du duo Messier-Lifraine permettra de préserver une vaste part des employés de l’usine du boulevard de l’Aéroport.

«Nous sommes très heureux d’annoncer cette acquisition qui s’appuie sur un projet de redéploiement des activités de l’usine. Les gens qui sont ici aujourd’hui font partie de notre vision et leur talent est un actif précieux», a déclaré Sergio Lifraine, président de la nouvelle entreprise. «Je tiens à saluer la collaboration des employés, de même que celle de leurs représentants syndicaux. Nous regardons maintenant tous dans la même direction: celle de l’avenir.»

Présents dans le secteur des matériaux de construction, les deux entrepreneurs n’ont pas hésité à investir dans les installations bromontoises. «Alain Messier et moi œuvrons avec succès dans l’industrie des matériaux de construction depuis plus de 25 ans. Nous connaissons l’industrie, ses réseaux de distribution et ses clients et nous comptons mettre cette expertise au service de la croissance des activités de l’usine, à un moment où le secteur de la construction et de la rénovation connaît une période de croissance exceptionnelle», a indiqué M. Lifraine par voie de communiqué.

MM. Messier et Lifraine sont notamment actionnaires de Mur Design (habillage de murs et plafonds); une entreprise sise à Saint-Hyacinthe.  Serge Lifraine est également à la tête du groupe Mono Serra spécialisé dans le revêtement de planchers.

Rappelons que les actifs de Fabritec ont été mis en vente à la suite d’importantes difficultés financières. Selon des documents de la Cour supérieure consultés par le Journal Le Guide, la perte d’un contrat d’envergure avec le géant IKEA serait à l’origine des ennuis monétaires du fabricant d’armoires de cuisine et de salle de bain.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des