Lancement de sa campagne d’accessibilité universelle: l’APHPBM continue de mousser son application

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Lancement de sa campagne d’accessibilité universelle: l’APHPBM continue de mousser son application
La 12e campagne de financement pour l’accessibilité universelle de l’Association des personnes handicapées physiques de Brome-Missisquoi est lancée. (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

ACCESSIBILITÉ. L’Association des personnes handicapées physiques de Brome-Missisquoi (APHPBM) poursuit ses démarches pour populariser son application mobile AccèsFacile, avec comme objectif de possiblement l’exporter dans d’autres régions. L’APHPBM lançait d’ailleurs sa 12e campagne pour l’accessibilité universelle.

«On va travailler beaucoup sur l’application cette année, a affirmé la présidente de l’APHPBM, Frances Champigny. On va essayer de la proposer à d’autres régions, mais ça prend une base de données. On a cette banque-là avec le bottin Accès Brome-Missisquoi. On espère faire l’envie du Québec.»

Lancée l’an dernier et unique au pays, l’application permet de repérer les différents endroits publics qui sont accessibles pour les personnes à mobilité réduite. D’ailleurs, la nouvelle campagne a comme thème «Ajoutez de la valeur à l’accessibilité universelle».

«Quelqu’un qui n’a pas de handicap, pas de besoins spécifiques, va choisir un endroit accessible avant un endroit qui ne l’est pas juste par conscience sociale, a soutenu Mme Champigny. L’accessibilité, ce n’est pas nécessairement juste de faire des alternatives aux marches. Ça peut être de l’accessibilité à la parole ou même des pictogrammes.»

C’est la copropriétaire du Garage Michel Pagé et chef mentore de la cellule de mentorat pour entrepreneurs du CLD de Brome-Missisquoi, Hélène Paquette, qui agit à titre de présidente d’honneur de la campagne de financement.

«Plus qu’on va en parler, plus qu’on va se faire voir, plus qu’on va mettre l’accessibilité de l’avant, on ne pourra pas dire qu’on n’en parle pas, a déclaré Mme Paquette. Je pense qu’il y a encore beaucoup de travail à faire. Il y a encore beaucoup d’entreprises qui ne sont pas accessibles. Ça, pour moi, ce n’est pas de moins en moins acceptable, ça ne l’est pas acceptable, pas aujourd’hui. Ce n’est pas que pour des gens qui sont en fauteuil roulant, ça touche également les mamans avec leurs carrosses, des gens en béquille.»

À l’instar de l’an dernier, des cœurs seront en vente au coût de 2 $ au Canadian Tire de Cowansville, au profit de la campagne de financement. En 2019, cette initiative a permis d’amasser environ 3 900 $.

La chanteuse Madmoiselle donnera également un spectacle au profit de l’organisme, le 30 mai, au Théâtre des Tournesols. L’artiste s’est dite particulièrement touchée par l’implication des membres de l’APHPBM, leur dynamisme et le travail important qu’ils accomplissent pour la communauté bromisquoise.

«Pour moi, votre dynamisme, votre créativité, l’application, c’est quelque chose! a-t-elle déclaré. J’ai été extrêmement impressionnée de découvrir votre action dans la communauté ici. Pour moi, c’est un honneur de prêter ma voix à ce bel événement du 30 mai.»

Un tableau de l’artiste peintre Lorraine Lapointe, représentant la confiance en soi, sera aussi vendu lors de cette campagne.

Le Défi André Harbec sera également de retour pour une septième année consécutive.

L’an dernier, l’APHPBM a amassé plus de 20 000 $ dans sa campagne de financement.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des