L’entretien d’une toiture plate au Québec

L’entretien d’une toiture plate au Québec

Peu importe la région du monde, la météo peut être rude sur les charpentes des bâtiments. Pour cette raison, la neige, le vent et la pluie donnent un peu de fil à retordre pour les toitures au Québec. Ainsi, un entretien régulier est essentiel pour assurer la durée de vie maximale du revêtement.

Cependant, il ne suffit pas de déneiger un peu l’hiver et de retirer les débris coincés dans les gouttières. Si l’entretien n’est pas rigoureux, le propriétaire du bâtiment risque des infiltrations d’eau et dans le pire des cas, un effondrement complet ou partiel du toit. Cet article a pour objectif de vous donner des trucs pour bien entretenir votre toiture.

L’inspection d’une toiture plate au Québec

Généralement, une inspection doit être faite à l’automne et au printemps. Par contre, on recommande de vérifier l’état de la toiture à la suite d’un événement climatique important, comme une tempête ou de la pluie torrentielle.

Au cours de l’inspection, il faut vérifier l’état des joints autour des évents et des cheminées. Si ces derniers semblent asséchés, détachés ou fendillés, il faut procéder rapidement à une réparation. Ensuite, les toits plats sont dotés d’un drain pour mieux évacuer l’eau de pluie. Au moment de la vérification, il est important de s’assurer que le drain n’est pas bouché par des feuilles ou des branches. Par ailleurs, à l’automne, il faut ramasser les débris sur le toit pour éviter qu’ils obstruent le système d’évacuation de l’eau.

La majorité des toits plats sont recouverts d’une membrane en asphalte, en élastomère, en TPO ou en EPDM. Ces revêtements résistent normalement plusieurs années aux intempéries de la province, mais ils ne sont pas infaillibles. Ainsi, il faut porter attention aux irrégularités qui pourraient apparaître à la surface. On parle de morceaux qui ont tendance à décoller, l’enfoncement d’une section du toit ou bien des gondolements qui sont des signes de la mauvaise adhésion de la membrane de recouvrement. Selon le type de toiture, vous pourrez être en mesure de faire vous-même les réparations. Par exemple, un trou sur un toit en asphalte se bouche très bien avec un peu de goudron. De plus, les membranes en élastomère peuvent être peintes avec une peinture étanche pour renforcer le revêtement. On conseille tout de même de discuter avec votre couvreur, particulièrement si votre garantie est encore valide.

L’entretien régulier d’une toiture au Québec

Pour bien entretenir sa toiture, des réflexes simples sont nécessaires. Par exemple, vous devez couper les branches d’arbre qui risque de tomber sur le toit. Cette étape est importante pour éviter les ennuis en cas de tempête majeure.

Le déneigement fait également partie intégrante de l’entretien des toits. S’il y a une accumulation d’environ 60 cm, il faut retirer la masse de neige avec une pelle en plastique. Les outils en métal risquent d’endommager la surface de la toiture. Au besoin, vous pouvez appeler une compagnie pour effectuer le déneigement, mais également le déglaçage des gouttières.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments