Des cours gratuits pour faire bouger les gens

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Des cours gratuits pour faire bouger les gens
Anne-Lise Preusser, fondatrice de Astra Fitness. (Photo : Gracieuseté)

ACTIVITÉ. Anne-Lise Preusser veut faire bouger les gens depuis leur domicile ou en groupe à l’extérieur (à deux mètres de distance), pendant les prochains mois afin de les aider à garder la forme et à lutter contre la COVID-19.

Les cours à l’extérieur devront encore attendre le feu vert des autorités sanitaires, mais depuis le mois de mars dernier, les séances virtuelles et Facebook Live de mise en forme d’Anne-Lise Preusser, connaissent un franc succès. Plus de 150 curieux ont tout donné du 16 mars au 16 avril dernier en suivant les séances de mise en forme gratuites d’Astra Fitness. Au programme et à raison de quatre séances par semaine, Zumba Fitness, Zumba Toning et Strong.

Depuis le mois d’avril, Mme Preusser offre ces mêmes cours pour une somme symbolique de 5$. «La motivation est le point de départ. L’habitude vous fait continuer», dit-elle. «J’ai plusieurs participantes qui n’ont jamais manqué une seule séance de Zumba depuis six ans». Et parmi elles, une femme âgée de 65 ans. Les cours gratuits, c’était aussi une belle façon de promouvoir les autres cours, forfaits et produits qu’elle propose.

Faire bouger

L’idée est de sortir de la morosité du confinement, dit-elle. «C’était de faire ma part, pour aider les gens. C’est sûr que j’ai ma clientèle active qui suit mes cours en présentiel dans la région (Dunham, Frelighsburg, Knowlton et Sutton). Les gens se sont relâchés pendant le confinement». Alors, «j’ai créé un horaire. Ma mission c’est d’encourager les gens à rester connectés à leur corps, à leur santé. Faire bouger les gens est vraiment ce qui me passionne et c’est ce que je fais depuis six ans maintenant», précise Anne-Lise Preusser, d’Astra Fitness.

Mme Preusser a aussi concocté une formule adaptée aux élèves de l’école primaire de sa fille, celle de la Clé-des-Champs. Pour les enfants, quoi de mieux qu’un combo musique et danse à l’école. «J’ai proposé cela à une professeure de mon enfant, Isabelle Miltimore.» L’idée a fait son chemin. Anne-Lise Preusser anime donc tous les jeudis matin, la récréation de toute l’école, et ce, jusqu’à la fin des classes cet été.

«On garde le sourire, on écoute de la musique et on bouge.»

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des